Pourquoi créer un blog pour un formateur (en ligne)

Pour un formateur en ligne la création d’un blog est quasi incontournable et pour plusieurs raisons.

Le blog permet au formateur de montrer ses connaissances et savoirs faire.

Mais au-delà du partage de connaissances c’est une véritable carte de visite.

Avec le temps, une relation va même se créer une communauté d’abonnés qui suivront vos contenus.

Le blog est un site internet qui permet de publier du contenu à travers des articles et ou des vidéos.

C’est le moyen de communiquer le plus direct avec une audience.

Vous pouvez tout aussi bien publier des articles sur des sujets que vous connaissez ou sur des sujets que vous apprenez à connaitre.

Et contrairement à de nombreuses plateformes, comme FB par exemple, le blog vous appartient.

Il n’y a pas de limite de publication aussi bien en quantité qu’en limite de temps. Il n’y a pas de dates de péremption.

A travers vos contenus vous exprimez votre personnalité qui fera adhérer ceux qui apprécient vos articles ou vidéos. Ainsi, vous développerez une relation avec vos lecteurs.

Pourquoi créer un blog quand on est formateur – Objectif

Un blog peut avoir différents objectifs selon vos attentes et celles de vos lecteurs. Le contenu peut être informatif. C’est-à-dire que vous délivrez des informations comme le font les journalistes.

Ou alors, vous produisez des contenus formatifs qui relèvent plus de connaissances dans votre domaine.

Dans ce deuxième cas vous apportez de la valeur réutilisable par votre audience puisqu’il s’agit de contenus que l’on peut retrouver dans des formations.

Evidemment, il ne s’agit pas de publier des formations sous forme de vidéos ou d’articles mais de délivrer du contenu qui fait un focus sur un sujet avec une présentation synthétique.

C’est également de cette manière que vous aurez du trafic sur votre blog. Le trafic c’est ce qui amène des lecteurs sur votre site et peut les transformer en abonnés.

Pourquoi choisir WordPress

Aujourd’hui WordPress est le système de gestion de contenu (CMS) le plus répandu dans le monde.

Ses fonctionnalités offrent un choix d’ergonomie le plus varié et accessible pour se les approprier.

La plupart des hébergeurs de site intègrent automatiquement l’installation de WordPress ce qui en fait une solution particulièrement appréciée par les utilisateurs.

Le choix des thèmes qui vont donner le look de votre site sont nombreux et pour la plupart d’entre eux sont gratuits.

De la même manière, les plugin qui font fonctionner le site sont pour un grand nombre gratuits et très efficaces.

Le tout étant de savoir lesquels installer sur son site (blog) pour qu’ils puissent fonctionner en étant performant. D’où la nécessité de se former.

En comparant avec une voiture, Le blog c’est la carrosserie, les plugins sont les pièces moteur.

 

Ce qu’il faut apprendre à faire pour créer son blog

Pour créer un blog avec WordPress il est nécessaire de se former pour éviter de perdre du temps à comprendre les différentes fonctionnalités.

L’avantage d’une formation c’est qu’elle permet de balayer tous les points utiles notamment pour les paramétrages. C’est ce qui prend le plus de temps si on ne les connait pas.

Voici les étapes pour créer un blog étape par étape.

Le nom de domaine

Avant même de créer le blog il faut avoir un nom de domaine qui traduise bien ce que vous souhaitez proposer.

Un brainstorming va s’imposer pour trouver le nom en rapport avec le sujet de votre blog.

Ce nom de domaine sera le nom de votre blog. C’est la première étape incontournable.

Le nom de domaine sera sous forme d’une « url » et la racine url de tout ce que vous publierez dessus.

Exemple d’Url de nom de domaine de site : https://capsurvous.com

Exemple d’Url d’article : https://capsurvous.com/comment-se-developper-en-apprenant-dans-tous-les-domaines/

L’Url de l’article reprend toujours la racine du nom de domaine du site.

Il est préférable de choisir un nom de domaine chez un fournisseur d’hébergement.

Ça évite de multiplier les prestataires et permet de centraliser toutes vos données.

Avoir un ou plusieurs emails

Je conseille fortement de créer plusieurs emails spécifiquement pour votre blog.

Il est très important d’avoir plusieurs emails en relation avec votre nom personnel, votre nom de domaine et en contact.

Là aussi, il est préférable de créer vos emails chez l’hébergeur de votre site.

Les emails vous permettront de paramétrer votre blog et le formulaire de contact et tous les comptes qui seront directement liés à votre blog.

  • Email à votre nom
  • Email avec nom de domaine
  • Email de contact

 

Hébergement de votre site WordPress

Une fois que vous aurez votre nom de domaine et vos emails vous pourrez commencer à installer votre blog chez votre hébergeur.

En choisissant un hébergement votre hébergeur vous proposera de sélectionner plusieurs solutions, il suffira de sélectionner WordPress.

Le process est automatisé mais il y a des choix à faire sur les paramétrages. C’est à ce moment-là qu’une formation est nécessaire pour éviter de faire des erreurs qui ne seront pas grave en soi mais qui vous permettront d’avoir un site optimisé dès le départ.

Lorsque l’installation de votre site sera terminée les codes d’accès à votre site vous sont envoyés automatiquement sur vos emails.

C’est pour cette raison qu’il est impératif de créer vos emails avant d’installer votre site pour recevoir les informations qui vous permettront de vous connecter à votre site.

Le choix d’un thème WP

A cette étape vous pourrez vous connecter à votre site (blog) après avoir reçu son url (adresse). 

Vous devrez choisir un thème qui sera le look and feel de votre blog que verront les visiteurs de votre site qui sera donc en ligne.

Les thèmes sont proposés dans le menu de l’interface du tableau de bord.

Cette étape est stratégique et ne doit surtout pas être négligée.

Les thèmes proposent des affichages différents et pour certains des fonctionnalités complémentaires.

Il faut savoir que si vous souhaitez changer de thème ultérieurement cela pourra occasionner quelques perturbations sur votre site qui continuera de fonctionner mais vous devrez vérifier les paramétrages.

Il vaut mieux au départ prendre le temps de savoir ce que vous voulez pour éviter d’y revenir plus tard et perdre du temps à vérifier tous les paramétrages.

Je dis ça mais en même temps c’est ce que j’ai fait après plusieurs mois. Ça m’a pris deux jours pour vérifier ce qui avait été modifié dans les paramétrages.

N’hésitez donc pas à prendre un peu de temps pour choisir votre thème au début.

Il y a deux types de thèmes, ceux qui sont gratuits et les thèmes payants. On trouve des thèmes gratuits qui sont très bien pour commencer.

Selon moi, un des critères le plus important dans un thème est la manière dont il peut afficher les publications sur chaque page.

Il y a l’affichage des posts du plus récent au plus ancien en vertical sur votre page d’accueil et il y a l’affichage en miniature avec plusieurs posts sur une même ligne et avec plusieurs lignes.

Avec l’affichage du post le plus récent au plus ancien en vertical, le visiteur doit faire défiler toute la page pour lire les titres de vos articles.

Avec l’affichage en miniature, le visiteur voit une dizaine de titres d’articles sur chaque page. Vous pouvez définir le nombre de miniatures à apparaitre sur chaque page (6, 9, 12 ou plus).

Personnellement je préfère le second car il permet de visualiser rapidement plus d’articles sur une page en même temps.

Au départ j’avais choisi un thème avec un affichage vertical sur mon blog et après plusieurs mois j’ai opté pour un affichage en miniature.

Le résultat en termes de trafic a été sans appel. Le nombre de lecteur a considérablement augmenté.

Quelles pages faire apparaitre sur son menu ?

Tout d’abord, avant de créer votre menu il faudra au préalable créer les pages vers lesquelles le menu pointera lorsque les visiteurs cliqueront sur leur choix.

La création des pages se fait dans le menu latéral du tableau de bord et en sélectionnant ajouter.

Une fois que toutes vos pages sont créées, vous allez dans « apparence » et sélectionnez menu.

Vous agencez vos pages dans l’ordre qui vous convient.

Je préconise de ne pas surcharger le choix au début. Vous pourrez affiner plus tard si c’est nécessaire.

Le menu est stratégique. Là aussi, il faut bien le réfléchir en l’écrivant sur une feuille de brouillon avec toutes les pages vers lesquelles il va renvoyer les lecteurs.

Les catégories

Pour optimiser l’expérience de vos lecteurs sur votre blog il sera nécessaire de créer des catégories par thème de post.

Les catégories s’afficheront sous forme de widgets sur votre page d’accueil et toutes vos pages si vous le souhaitez.

Elles donnent un accès direct aux articles qui traitent d’un sujet particulier.

Lorsque vous écrirez un article vous pourrez sélectionner la catégorie dans laquelle vous voulez le classer. Il est possible d’attribuer plusieurs catégories à un article. Mais attention à ce que cela reste cohérent avec le sujet du post.

Les widgets

Les widgets apparaitront sur une colonne à gauche, à droite ou en bas de vos pages si le thème choisi vous le permet. Certains thèmes imposent un affichage unique à droite ou à gauche.

Quelques exemples

  • Texte de présentation de votre blog
  • Posts les plus populaires (à afficher une fois que vous avez un certain nombre de vues)
  • Catégories (impératif pour optimiser l’expérience utilisateur)
  • Commentaires récents (à afficher une fois que vous avez un certain nombre de commentaires)
  • Formulaire (impératif)
  • Vidéo (optionnel)
  • Barre de recherche (incontournable)

 

Inutile de surcharger votre page avec trop de widgets superflus.

Pour la vidéo, l’idée est de renvoyer les lecteurs vers votre chaine youtube si vous en avez une. Ce qui est souhaitable.

 

Installation et paramétrage des plugins

Les plugins permettent à votre blog de fonctionner.

Pour qu’un blog fonctionne bien il est impératif d’installer certains plugins comme Jetpack par exemple.

Il y a une dizaine de plugins incontournables à installer sur un blog.

L’installation est automatique à partir du menu de votre tableau de bord en sélectionnant « Extensions ».

Mais une fois installé un plugin doit être paramétré pour être optimal.

Les bons paramétrages feront que votre blog et ses pages s’afficheront rapidement.

Plus l’affichage est rapide et plus vos lecteurs resteront sur votre blog. Cela augmentera le trafic et donc le nombre de vues sur vos posts.

C’est ce qui entre autres vous fera connaitre plus rapidement et ainsi augmentera votre autorité dans votre domaine.

Un bon paramétrage est stratégique.

Il y a deux types de plugins. Les incontournables et les optionnels très utiles.

Les plugins incontournables sont à la base du fonctionnement de votre blog.

Ceux qui sont optionnels mais très utiles permettront à votre blog d’avoir un fonctionnement plus performant.

Mais il faut savoir que l’installation d’un plugin surcharge aussi le blog et ralenti parfois son chargement. Il faut donc les choisir pour de bonnes raisons.

Autre point très important, il est conseillé de télécharger des plugins WP au risque d’entrainer des dysfonctionnements sur le blog.

Certains thèmes ne réagissent pas de la même manière à l’installation d’un plugin.

En général, les plugins fondamentaux ne posent pas de problèmes. C’est lorsque l’on installe un plugin spécifique qu’il peut y avoir des beugs.

Pour ma part, je le supprime tout simplement et en installe un autre.

Être bien référencé avec les bases du SEO

Pour que vos articles soient lus il est nécessaire d’être bien référencé sur internet.

C’est-à-dire être dans les premiers résultats quand un internaute effectue une recherche à travers un moteur de recherche.

Pour faire leurs recherches les lecteurs potentiels de votre blog et ses articles saisissent des mots clés sur les moteurs de recherche comme google pour le plus important.

Pour ce faire, il y a des techniques pour apprendre à rédiger et construire des articles référençables par les algorithmes des moteurs de recherche. Là aussi, il est nécessaire de connaitre les techniques de base du SEO (Search Engine Optimization)

Le SEO c’est la stratégie marketing qui fera que l’on trouvera vos publications dans les meilleurs positionnements sur les pages de résultat de recherche.

Quelques règles de SEO pour un article

  • Les balises de titres
  • Les mots clés
  • La structure de vos articles
  • La sémantique utilisée dans l’article
  • Les liens internes (articles invités sur votre blog, liens entre vos articles ou partenariats)
  • Les liens externes (articles invités sur d’autres blogs ou partenariats)

Il est important de créer un maillage de liens internes entre vos différentes publications. C’est la même chose avec les liens externes surtout si les sites partenaires sont connus et ont beaucoup de trafic.

L’écriture des articles pour les lecteurs

Même s’il y a des techniques pour écrire des articles il ne faut pas perdre de vue qu’ils s’adressent à des lecteurs.

L’accroche narrative en français est donc très importante.

Au-delà de délivrer un contenu pertinent, la structure de l’article doit être agréable à lire.

Le contenu est donc aussi important que la forme.

Les contenus sous forme de podcasts

Quand on parle de post il s’agit de tout type de contenus. Les podcasts en font partie.

Ce format ne doit pas être négligé.

Beaucoup de personnes aiment bien écouter du contenu audio. Il est donc judicieux d’enregistrer ses articles sous forme de podcasts et de les publier sur le blog.

Ça permet de proposer un autre type de format. Surtout qu’un podcast peut être téléchargé pour être écouté sur un téléphone par la suite.

C’est très pratique.

Les vidéos

La vidéo est un très bon format pour inciter les visiteurs à lire vos articles. D’autant plus qu’elle peut être publiée en même temps sur votre chaine youtube.

Il suffit juste d’insérer le lien sur votre blog. C’est un bon complément à un article.

On peut faire une vidéo à partir d’un article et vice et versa.

De plus, en vous montrant, la vidéo participe à votre « personnal branding ». C’est le format de support qui crée le plus de relation avec l’audience. Normal, les gens vous voient.

Faire une vidéo n’est pas si simple au départ, il suffit de se lancer et de s’améliorer avec le temps pour être plus à l’aise.

Une vidéo postée sur le blog peut aussi amener du trafic vers votre chaine.

La création de formulaires

Le formulaire a plusieurs objectifs.

  • Abonnement à une newsletter
  • Télécharger un ebook gratuit avec de la valeur
  • Créer des formulaires thématiques

Le formulaire c’est ce qui va permettre à vos lecteurs de s’abonner à vos newsletters pour suivre votre actualité à travers vos nouveaux articles.

Vous pouvez proposer un ebook gratuit à télécharger avec un formulaire. Cet ebook doit aider ceux qui le télécharge à trouver les réponses qu’ils se posent sur votre domaine.

Son objectif est d’apporter de la valeur à vos lecteurs.

En téléchargeant l’ebook, vos visiteurs s’inscrivent à une liste à laquelle vous pourrez envoyer des emails pour les prévenir de la publication de nouveaux posts ou d’un événement particulier que vous organisez et qui peut les intéresser.

Une autre stratégie consiste à créer des formulaires par thème. Ainsi, vous créez des listes d’abonnés par thématique.

Les formulaires peuvent être positionnés sur votre blog à différents endroits. C’est même conseillé pour faciliter l’expérience utilisateur.

La gestion des listes – Installer un autorépondeur

Il ne suffit pas d’avoir des abonnés il faut ensuite être en capacité de gérer la liste ou les listes.

Pour ce faire il vous faudra installer un autorépondeur qui permet de gérer les listes d’emails collectés par les formulaires.

Ça vous permettra de segmenter vos listes par thème selon l’intérêt de votre audience.

Si les gens se sont inscrits c’est que votre blog et les sujets que vous traitez les intéressent et leur apportent de la valeur.

Avec l’autorépondeur vous pourrez gérer et planifier l’envoi de vos emails sous forme de newsletter ou de campagnes d’emails pour informer vos abonnés, créer une relation avec eux et leurs proposer des produits dès que votre activité sera arrivée à maturité.

Car n’oubliez pas que vous êtes formateur (en ligne) et que votre objectif à travers le blog est de trouver de nouveaux clients pour leurs proposer vos formations (en ligne).

La création de produits

Pour créer des produits de formation il y a deux approches.

La première consiste à demander à votre audience ce qu’elle souhaite précisément et attend de vous. Il suffit de le demander aux inscrits de vos listes par email.

La deuxième approche consiste à créer la ou les formations dont les sujets sont clairement évoqués sur votre blog.

Dans les deux cas, il faudra communiquer sur la disponibilité de vos formations.

Cette démarche se fait en plusieurs étapes jusqu’à l’ouverture de votre formation pour les inscriptions.

Les plateformes de formation

Une fois vos formations créées il faudra les héberger sur une plateforme qui délivrera les cours au fur et à mesure à vos stagiaires qui auront acheté vos formations.

 

Exemple :

  • Podia
  • Learnybox
  • Système.io

 

Créer son identité web

Pour un formateur (en ligne) le blog sera son identité web. Bien plus que de proposer des contenus il traduira aussi la personnalité du formateur. Il participera à son « Personnal Branding ».

Il vous permettra de relayer vos publications et votre référencement sur les différents réseaux sociaux comme Youtube, Facebook ou Instagram.

Il n’en restera pas moins votre pilier central. Pourquoi ?

Sur l’ensemble des réseaux sociaux les règles peuvent changer et modifier l’impact de vos publications. Alors que votre blog, lui, vous appartient.

Cela n’empêche pas que plus vous multipliez les sources de publication plus vous augmentez votre visibilité. C’est aussi simple que ça.

Quelques exemples de comptes à créer

  • youtube
  • facebook
  • instagram
  • linkedin
  • tweeter

 

Parmi ces sources de communication il y en aura forcément pour lesquelles vous aurez plus d’appétence.

Vous ferez donc des choix naturels d’utilisation. L’idéal étant d’en utiliser au moins deux ou trois.

Certaines personnes de votre communauté préfèreront vous suivre sur votre chaine et d’autres sur votre blog ou facebook.

Développer son blog

Pour développer son audience et son blog il n’y a pas cinquante solutions. Il faut publier régulièrement.

Plus vous publierez, plus vous serez rapidement référencé.

Le principe consiste à publier au moins un à trois contenus par semaine.

Certains blogueurs de renom ne publient qu’une fois par mois mais ils ont commencé il y a longtemps et leur audience est immense.

Pour le référencement naturel les liens externes sont également décisifs.

Donc plus il y aura de publication sur votre blog et ailleurs plus vous aurez de chance d’être trouvé par les lecteurs.

Se faire connaitre grâce à son blog

Votre blog sera une formidable carte de visite pour vous présenter et vous faire connaitre.

Mis à part l’audience qu’il va générer, il peut aussi être visualisé par d’éventuels partenaires ou donneurs d’ordre qui vous repèreront sur la toile en faisant des recherches sur les sujets que vous abordez.

Il y aura un effet boule de neige qui augmentera votre notoriété dans votre domaine.

Evidemment il y a la concurrence mais votre audience adhèrera à qui vous êtes et ce que vous faites parce que vous le faites d’une certaine manière.

C’est comme ça. Les gens vous suivront aussi pour votre personnalité et votre ton.

 

En résumé

Le blog sera votre vitrine et la source du développement de votre activité.

Il faudra acquérir les compétences nécessaires au-delà de celles que vous possédez dans votre domaine professionnel ou personnel.

Partager l'article

Je suis Luc Levasseur. Depuis 20 ans dans la formation et dans le e-learning depuis 2013. A travers ce blog je vous explique comment je suis passé de formateur présentiel à formateur en ligne

Voir tous les articles de →

Une réflexion sur « Pourquoi créer un blog pour un formateur (en ligne) »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :