Gestion du stress – Reprendre confiance en soi

Quand on évoque le stress on a tendance à en parler de manière générale alors qu’il y a deux formes de stress.

Le stress positif et le stress négatif.

Définition

« Le stress est un ensemble de réponses produites par l’organisme lorsqu’il rencontre une situation qui lui demande un effort d’adaptation ».

C’est une stratégie de défense de notre métabolisme.

Contrairement aux apparences il y a deux formes de stress.

 

Le bon et le mauvais stress.

Le bon stress est celui que va stimuler notre motivation et faire que l’on passe à l’action.

Il nous pousse à agir pour réussir ce qui rend visible les résultats liés aux objectifs que l’on s’est fixé.

Il participe à notre créativité et nous donne la force d’être résilient. Le bon stress entraine des pensées positives.

Le mauvais stress, lui, aura plus tendance à paralyser nos actions et à nous faire procrastiner.

Il va activer nos peurs et renforcer nos croyances limitantes. Il se manifeste par des réactions même physiques et favorise les pensées négatives.

On perd ses moyens et on n’avance pas.

Le stress est quoi qu’il en soit une réaction normale face à des événements qui perturbent notre mode de fonctionnement.

Il y a donc plusieurs façons de l’aborder face aux situations susceptibles de le déclencher.

Identifier les origines du stress

Pour appréhender le stress il est incontournable d’identifier quelles sont les sources qui le déclenchent.

Ça a l’air évident comme ça mais la majorité des gens subit le stress sans savoir réellement pourquoi.

Or, si l’on ne comprend pas pourquoi on est stressé on ne risque pas de savoir comment le traiter.

Lorsque votre corps vous envoie des signaux physiques il faut savoir les prendre en compte.

Cela peut se manifester par des maux de tête, de la fatigue ou des douleurs articulaires.

Si vous n’avez pas fait d’efforts physiques juste avant il faut se poser les bonnes questions car le corps réagit au mental.

Quand vous ne vous sentez pas bien mentalement en ayant en permanence des pensées négatives votre corps recevra des charges émotionnelles négatives qui enverront à leur tour des signaux négatifs à votre métabolisme.

L’idée est donc d’être attentionné aux messages mentaux et physiques que vous subissez.

On n’est pas tous égaux face au stress et nous réagissons différemment sur les aspects cognitifs, émotionnels, comportementaux et physiologiques

Sur l’aspect cognitif

Nous n’avons pas tous le même niveau d’attention, de perception et de raisonnement pour prendre une décision dans une situation donnée.

Notre maitrise ou non maitrise aura un impact sur notre façon de gérer l’événement.

Alors que certaines personnes y verront une opportunité, d’autres y verront un obstacle et perdront rapidement leurs moyens pour résoudre un problème.

Le stress empêche la concentration

Le stress perturbe la concentration qui perturbe à son tour la mémorisation affectée par des pensées négatives qui créeront un brouillard mental dans notre esprit.

Le stress affecte notre façon de penser

A l’inverse, les personnes qui ressentent le stress comme un élément de motivation s’en serviront comme un trampoline pour passer à l’action et prendre des décisions.

Cela alimentera leur énergie, stimulera leur raisonnement pour résoudre une problématique.

Elles utilisent le stress comme un levier de motivation.

L’aspect émotionnel

Le stress est un véritable déclencheur d’émotions.

Les quatre principales émotions sont :

  • Peur
  • Tristesse
  • Colère
  • Joie

Si en temps normal elles peuvent être contrôlées, lors d’une situation imprévue elles peuvent se manifester ouvertement voir s’encrer durablement dans notre esprit.

Tant que c’est de la joie, pas de soucis, en revanche, pour les autres cela peut à terme devenir problématique car le stress les déclenchera en permanence.

Elles vous rendront impatient, irritable et détestable. Le feedback des autres personnes sera donc à son tour négatif et vous entrerez dans un cercle non vertueux qui pourra vous mener à la dépression.

Le comportement

Le stress influe obligatoirement sur notre comportement.

Ces changements peuvent être catastrophiques s’ils ne sont pas maitrisés.

Je ne parle pas de l’effet positif du stress car il est plutôt salvateur dans ce cas de figure.

Je parle d’un ressenti négatif qui peut entrainer des addictions alimentaires par exemple ou un repli sur soi même.

D’avoir ce sentiment d’être toujours fatigué et sans énergie. En situation de stress certaines personnes sont en permanence sur la défensive avec les autres.

Cela engendre des conflits réguliers qui ne font qu’alimenter ce sentiment que rien ne va jamais.

Les conséquences physiologiques

Lorsqu’elles se manifestent, les conséquences physiologiques sont facilement identifiables.

Notre respiration s’accélère avec notre rythme cardiaque. Nous commençons à avoir des douleurs articulaires ou musculaires à cause de la pression sanguine qui augmente et les muscles qui se crispent.

La crampe musculaire est un signe physiologique à ne pas négliger.

Aux origines, les réactions physiologiques participaient à notre instinct de survie. C’était un système d’alarme qui nous incitait à fuir ou à combattre pour vivre.

D’un degré moindre, aujourd’hui, elles jouent le même rôle pour nous signaler un problème.

Ces réactions relèvent plus de maux divers comme le mal au ventre, le mal de tête, l’envie d’uriner ou la transpiration. Tous ces symptômes sont causés par la pression sanguine.

Les facteurs de stress

Les facteurs du stress sont multiples mais en général ils concernent toujours un ou plusieurs de ces points.

Le travail

S’il y a bien un endroit où le stress se manifeste (de plus en plus) c’est le travail avec tous les facteurs que cela implique comme, le poste de travail, les collègues, la direction ou le travail en lui-même.

L’argent

Les problèmes financiers restent un facteur majeur de stress. Malgré le fait d’avoir un travail peut faire que vous ayez également des problèmes d’argent.

Les relations interpersonnelles

Sans obligatoirement considérer que c’est de votre faute, les relations interpersonnelles sont les facteurs les plus complexes à gérer en termes de stress.

Ce n’est pas si évident que ça d’avoir une bonne communication interpersonnelle ou qui plus est de savoir gérer les personnes difficiles si vous y êtes confrontées.

L’événement

Même s’il a l’air anodin pour certains, pour d’autres personnes il représentera une charge émotionnel importante.

Il peut s’agir d’un événement important dans la vie d’une personne comme un mariage, un examen ou autre.

S’il engage de grandes responsabilités un événement peut devenir extrêmement stressant.

Aussi bien dans le domaine professionnel que personnel.

En prendre conscience permet de se préparer psychologiquement pour mieux accueillir ce qui peut être une épreuve.

En ce sens la visualisation est une bonne méthode pour se projeter positivement. C’est ce que font beaucoup de sportif de haut niveau.

Le changement

Comme déjà évoqué dans la définition du stress le changement en est une des principales sources.

Surtout s’il implique une grande mobilisation d’énergie par la personne concernée.

On évoque souvent les freins au changement dans le domaine du management mais il en est de même (bien plus qu’on le croit) dans le domaine de la vie des gens à titre personnel.

Le changement est une perte de repères qui déstabilise. L’adaptation exige beaucoup de remise en question lorsque notre zone de confort est mise à rude épreuve.

La majorité des gens rencontre beaucoup de difficultés à faire face au changement. Et c’est normal. Le tout étant de savoir comment y faire face au mieux pour le subir le moins possible.

Comme pour l’événement, il est préférable de l’accepter pour mieux le maitriser plutôt que de le subir. Surtout s’il est inelecutable.

Si vous adoptez un mental de ligne Maginot, le changement passera par les côtés. En revanche si vous vous préparez à cette éventualité vous trouverez plus facilement la parade pour y faire face.

Cela ne veut pas dire que cela sera facile et agréable mais que vous aurez plus de cartes en main pour affronter le changement.

Aussi bien sur le plan mental que physique.

Le Mindset

L’état d’esprit est un des piliers de la gestion du stress.

Pourquoi certaines personnes y parviennent mieux que d’autres ? C’est souvent une question de mental.

En apparence on est tenté de dire qu’elles sont plus fortes mentalement. Et dans une certaine mesure ce n’est pas faux.

Mais c’est surtout parce qu’elles ont mis en place un système de défense plus efficace pour gérer le stress. Et elles l’appliquent.

Cela demande non seulement une prise de conscience mais tout un travail sur soi-même. Notamment à travers le lâcher prise pour se défaire de pensées limitantes qui vous empêcheront de passer à l’action quand cela sera nécessaire.

Comment gérer le stress ?

Pour éliminer le stress ou tout du moins l’atténuer, il n’y a pas cinquante solutions.

Il faut mettre en place des actions concrètes.

La méditation

Elle vous aidera à faire le vide de votre esprit et ainsi d’éliminer les pensées négatives qui entrainent un état de fatigue car vous dépensez beaucoup d’énergie en étant en colère par exemple.

En visualisant l’instant présent vous vous débarrassez des idées du passé ou du futur qui sont les causes de votre stress.

Ce sont ces pensées qui parasitent votre esprit en permanence.

La visualisation

Elle vous aidera à vous projeter positivement en visualisant vos futurs actions comme bénéfiques.

La visualisation demande de l’entrainement mais plus vous la maitriserez et plus vous habituerez votre cerveau à mémoriser des situations dans lesquelles vous gérez la situation et plus vous maitriserez votre stress.

Pour une raison simple, en ayant des pensées positives vous reprendrez confiance en vous et augmenterez ainsi votre énergie et motivation pour surmonter votre stress.

Détendez-vous

Faire une activité qui vous détend vous remplira d’énergie positive et vous fera oublier vos soucis.

Il n’y a pas de règles. Chacun doit trouver l’activité qui ui convient le mieux.

Pour certaines personnes elles auront besoin de faire de l’activité physique alors que d’autres auront plus besoin de lecture ou les deux.

Voir des amis positifs

S’entourer de gens positifs et bienveillants vous donnera là aussi des énergies positives.

Attention à ne pas leur prendre la tête avec vos problèmes non plus. Si vous vouez des gens positifs il faut leur renvoyer des énergies positives sinon cela ne fonctionnera pas. Ils vous tourneront le dos très rapidement. Et c’est normal.

Les habitudes positives

Prenez soin de vous en planifiant des habitudes qui vous font du bien.

En créant une routine positive vous vous sentirez mieux car elle se fera par automatisme et vous empêchera de vous poser des questions.

De plus, comme c’est pour vous faire plaisir et vous apaiser vous les appliquerez avec enthousiasme et votre moral remontera.

Vous développerez votre motivation. Cela passe par des choses simples comme se préparer un bon thé ou un bon repas avec une bonne musique par exemple.

Il est nécessaire d’intégrer les habitudes dans son planning et d’arrêter de culpabiliser à cause de ce que vont penser les autres.

Il s’agit de votre bien être mental. C’est à vous de décider.

L’organisation

Peu de gens y pensent et pourtant l’organisation est un bon moyen de limiter le stress.

Car au-delà de ranger et de classer vos affaires ou votre bureau, votre esprit se nettoie du brouillard mental généré par le désordre.

Votre esprit se sent plus léger et votre niveau de satisfaction augmente.

Et la satisfaction est un bon bouclier contre le stress.

Nous ne sommes pas tous égaux face au besoin de rangement. Il suffit juste de trouver celui qui nous convient.

Le lâcher prise

Nombreux sont ceux qui ont entendu parler de lâcher prise mais savent -ils de quoi il s’agit vraiment ?

A ce sujet je vous conseil le livre de Mark Manson, « L’art Subtil de s’en Foutre ».

C’est tout simplement prendre du recul et de la hauteur sur ce qui vous agace où vous stresse.

Posez-vous la question. Est-ce vraiment important ?

Dans les sources du stress on y retrouve effectivement de nombreuses raisons qui sont plus ou moins importantes mais combien sont en réalité futiles et sans intérêt.

En résumé

Le stress est un fléau dans nos sociétés actuelles. Le tout étant de pouvoir en identifier les causes pour mieux les gérer sur le temps voire de l’éradiquer.

Pour se faire il n’y a pas cinquante solutions. Il faut mettre en place les stratégies qui vous correspondent le mieux selon votre personnalité et votre profil.

Encore une fois, il n’y a pas de règles établies pour tout le monde.

Cela passe obligatoirement par l’essai erreur jusqu’à ce que vous trouviez vos propres méthodes et outils.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je suis Luc Levasseur et depuis 20 ans j'ai moi même appris et appliqué ces techniques dans le monde de l'entreprise. Avec les années, j'ai constaté qu'elles avaient contribué à mon propre développement personnel. Au début, je l'ai fait pour des raisons liées à mon travail mais avec l'expérience et la pratique je me suis aperçu que je les appliquais de manière naturelle même dans ma vie personnelle. Avec ces méthodes j'ai développé mon estime de soi, ma confiance en soi et j'ai appris à m'affirmer sereinement.

Voir tous les articles de →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :