Ennéagramme – type 9 – Le Médiateur

Eléments constitutifs d’un Ennéatype

La construction de la personnalité

Comment se construit chaque type de l’Ennéagramme

Forme d’intelligence – Centre préféré

Le concept de l’Ennéagramme part du principe que chaque être humain possède trois types d’intelligence qui se nomme le centre. Chaque type de l’ennéagramme en utilise un centre principal. Il peut être instinctif, émotionnel ou mental.

Orientation – Apporter au monde

Selon le profil de la personne, le centre préféré agit soit vers l’intérieur, vers l’extérieur ou entre l’intérieur et l’extérieur. Chaque Ennéatype (profil) favorise une de ces trois directions d’utilisation de son centre préféré

Compulsion

La compulsion est ce qu’un Ennéatype va chercher à éviter

Passion

La passion d’un Ennéatype est son travers négatif principal

Vertu

La vertu d’un Ennéatype est son orientation positive

Peur

La peur d’un Ennéatype est de ne pas maitriser sa compulsion et de basculer vers sa passion.

Ses ailes

Chaque Ennéatype à un profil principal mais peut utiliser deux autres types ou pas selon sa personnalité. C’est ce qu’on appelle « Les Ailes ».

Sens d’intégration

C’est le côté positif d’un type lorsqu’il maitrise sa compulsion. Dans cette situation il utilise également le côté positif d’un autre type.

Sens de désintégration

C’est le côté négatif d’un type lorsqu’il ne maitre pas sa compulsion. Dans cette situation il utilise également le côté négatif d’un autre type.

Axes d’amélioration

Ce sont les points sur lesquels le type peut agir pour mieux maitriser ses compulsions et s’améliorer.

 

Caractéristiques du Médiateur

 

La construction de la personnalité

Le médiateur est un profil équilibré facile à vivre. D’un naturel serein il brille par sa modestie.

Il n’éprouve pas le besoin de paraitre ce qu’il n’est pas. Son esprit d’ouverture au monde et aux autres en fait un individu paisible.

Une de ses principales motivations est sa tranquillité d’esprit. C’est ce qui fait qu’il déteste les conflits.

Il affectionne particulièrement l’harmonie avec les autres. Sociable, il est de bonne compagnie et trouve facilement le canal de communication des autres en restant vrai.

Il accepte les gens comme ils sont et fait preuve d’une grande tolérance et patience envers les autres.

En relation interpersonnel il laisse les choses se faire ou pas. Me type 9 n’aime pas se mettre en avant et préfère que l’on vienne vers lui.

Son sens de l’écoute en fait quelqu’un d’attentionné et bienveillants avec les autres. Il préfère voir les qualités plutôt que les défauts chez ses interlocuteurs.

Il n’est pas dans le jugement et accepte les gens comme ils sont.

Le type 9 est un très bon médiateur qui réconcilie les gens en utilisant son empathie.

Forme d’intelligence – Centre préféré

Le type 9 est orienté sur le centre instinctif. Il est en recherche permanente de l’équilibre entre l’intérieur et l’extérieur.

C’est ce qui le pousse à hésiter et procrastiner. Il a du mal à passer à l’action sans motivation extérieure.

Cela dit, il est souvent poussé par côté sociable pour agir et s’investir sans compter pour s’intégrer au groupe.

Fuyant les conflits, il s’affirme par la compétence et le professionnalisme. C’est ce qui lui donne cette confiance en soi qu’il diffuse auprès de son entourage.

Mais cette motivation lui fait souvent perdre le fil entre ce qui est urgent et ne l’est pas. Son problème est la gestion des priorités.

Il sait ce qu’il veut ou pas et sait faire ses choix et prendre des décisions en fonction de ces critères même s’il peut prendre son temps et récolter de nombreux avis avant de se décider.

Le type 9 a besoin de beaucoup de réflexion avant de s’engager pour mesurer tous les paramètres et éviter de potentiels conflits.

Ce n’est pas pour autant qu’il formalisera son désaccord et saura dire non lorsqu’il n’a pas envie de faire quelque chose.

Dans ce cas de figure il peut se transformer en véritable « Passif agressif » ou adopter un comportement colérique qui surprendra son entourage qui le perçoit plus comme étant une personne calme.

Orientation – Apporter au monde

Le médiateur est dans l’acceptation et le soutien.

Pour éviter les conflits le type 9 peut se mettre à l’écart et ainsi ne pas s’imposer pour faire valoir son point de vue.

Il préfère laisser tomber une discussion plutôt que de susciter de l’opposition et potentiellement déclencher un conflit.

Acceptation

Le type 9 sera dans l’acceptation s’il rencontre une opposition pour ne pas générer de tensions entre lui et ses interlocuteurs.

Soutien

Le médiateur se met facilement en soutien pour aider les autres sans pour autant résoudre ses propres problèmes.

Le bon côté est que cette motivation d’aider les autres le fait passer à l’action.

Compulsion

Sa compulsion est l’évitement des conflits

Le type 9 se sert de son niveau de compréhension pour éviter les confrontations et déclencher de l’animosité à son encontre.

Il préfère se taire pour ne pas déclencher des sollicitations qui perturberaient sa tranquillité.

Passion

Sa passion est la paresse

Quand il ne maitrise pas sa passion le type 9 tombe dans la paresse. C’est qu’il a rencontré une situation inconfortable qui le pousse à ne rien faire pour éviter des tensions avec les autres.

Vertu

Sa vertu est l’activité

Lorsqu’il maitrise sa vertu, le type 9 s’avère très efficace et productif. C’est qu’il évolue dans un contexte apaisé et constructif.

A partir de là il révèle toutes ses qualités qu’il met au service des autres.

Peur

La peur du type 9 est d’être en conflit. Sous l’emprise de sa compulsion il se laisse aller quitte à brasser de l’air.

Ce laisser aller s’exprime même à travers l’aspect physique.

Ses ailes

On appelle « ailes » les types voisins qui ont de l’influence sur le type de base.

Type 8 – Le Protecteur

Dans cette disposition le type 9 se révèle plus téméraire et développe sa confiance en lui. A l’inverse il peut être distant et perdre son côté sociable en restant campé sur ses positions.

Type 1 – Le Perfectionniste

En penchant vers l’aile du type 1, le type 9 en adoptera le côté idéaliste et parfois timide. Il sera plus critique envers lui.

Sens d’intégration

Le sens d’intégration ce sont les qualités d’un autre type qu’il utilise lorsqu’il évolue dans le bon sens.

En équilibre avec lui-même le type 9 penche vers sa vertu. Il devient actif et utilise toutes ses qualités.

En maitrisant sa compulsion le type 9 devient convivial, chaleureux, humble, agréable et rayonne par sa sérénité.

Type 3 – Le Battant

Dans cette configuration il utilise les points forts du type 3 une fois que ses besoins physiologiques sont comblés.

Il devient dynamique, énergique et productif en étant plus efficient.

Sens de désintégration

Le sens de désintégration ce sont les défauts d’un autre type qu’il utilise lorsqu’il régresse.

Type 6 – Le Loyal

Lorsqu’il ne maitrise pas sa compulsion le type 9 bascule vers sa passion, la paresse. Il perd son énergie et sa motivation. Il peut même perdre de son estime de soi.

Ces traits de caractères s’accentuent en adoptant les points négatifs du type 6. Il devient alors méfiant, rigide, anxieux et désagréable.

Le type 9 adopte une posture de blocage comme passif agressif. Il se met en retrait et ne participe pas aux activités. De plus, le fait de lui mettre la pression ne fait que le renforcer dans ce comportement. Il devient même buté.

Axes d’amélioration

Le médiateur est une personnalité avec de fortes compétences sociales tant que son environnement lui est favorable et ne génère pas de tensions et ou conflits.

C’est donc sur ce point que le type 9 doit travailler pour sortir de sa zone de confort en affrontant plus les conflits et s’affirmer plus.

C’est paradoxal car s’il souhaite avoir plus de maitrise sur sa zone de contrôle pour être tranquille il doit avoir plus de contrôle sur sa zone d’influence.

Et pour ça il doit avoir plus d’impact sur son environnement en s’impliquant beaucoup plus avec son savoir faire de médiateur.

En résumé

Le type 9 est une personnalité avec un fort potentiel aussi bien sur le plan professionnel que personnel.

Ses qualités humaines et aptitudes à s’adapter en font un profil très intéressant sur bien des aspects.

Il est un élément positif au sein d’un groupe ou d’une organisation. Cela dit son côté conciliant peut lui jouer des tours surtout dans des contextes qui ne lui sont pas favorables.

Il est très sensible aux ambiances négatives à en perdre ses moyens.

Cela le pousse même à s’en éloigner ce qui l’empêche de s’affirmer de s’exprimer et donc de se réaliser dans bien des cas.

Car sa phobie du conflit en fait, dans cette configuration, une personne vulnérable qui dans un premier temps va s’effacer puis devenir un bloqueur de situation par sa non-participation.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je suis Luc Levasseur et depuis 20 ans j'ai moi même appris et appliqué ces techniques dans le monde de l'entreprise. Avec les années, j'ai constaté qu'elles avaient contribué à mon propre développement personnel. Au début, je l'ai fait pour des raisons liées à mon travail mais avec l'expérience et la pratique je me suis aperçu que je les appliquais de manière naturelle même dans ma vie personnelle. Avec ces méthodes j'ai développé mon estime de soi, ma confiance en soi et j'ai appris à m'affirmer sereinement.

Voir tous les articles de →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :