Ennéagramme – type 5 – L’Observateur

Eléments constitutifs d’un Ennéatype

La construction de la personnalité

Comment se construit chaque type de l’Ennéagramme

Forme d’intelligence – Centre préféré

Le concept de l’Ennéagramme part du principe que chaque être humain possède trois types d’intelligence qui se nomme le centre. Chaque type de l’ennéagramme en utilise un centre principal. Il peut être instinctif, émotionnel ou mental.

Orientation – Apporter au monde

Selon le profil de la personne, le centre préféré agit soit vers l’intérieur, vers l’extérieur ou entre l’intérieur et l’extérieur. Chaque Ennéatype (profil) favorise une de ces trois directions d’utilisation de son centre préféré

Compulsion

La compulsion est ce qu’un Ennéatype va chercher à éviter

Passion

La passion d’un Ennéatype est son travers négatif principal

Vertu

La vertu d’un Ennéatype est son orientation positive

Peur

La peur d’un Ennéatype est de ne pas maitriser sa compulsion et de basculer vers sa passion.

Ses ailes

Chaque Ennéatype à un profil principal mais peut utiliser deux autres types ou pas selon sa personnalité. C’est ce qu’on appelle « Les Ailes ».

Sens d’intégration

C’est le côté positif d’un type lorsqu’il maitrise sa compulsion. Dans cette situation il utilise également le côté positif d’un autre type.

Sens de désintégration

C’est le côté négatif d’un type lorsqu’il ne maitre pas sa compulsion. Dans cette situation il utilise également le côté négatif d’un autre type.

Axes d’amélioration

Ce sont les points sur lesquels le type peut agir pour mieux maitriser ses compulsions et s’améliorer.

 

Caractéristiques de l’Observateur

La construction de la personnalité

Le type 5 est individualiste et réservé. Il n’aime pas se mettre en lumière et préfère rester en retrait.

Son désir de se cultiver en fait un expert dans plusieurs domaines. Il trouve sa motivation quand il apprend un sujet avec précision.

Il affectionne le travail de manière indépendante et autonome. Cependant, il sépare bien la vie personnelle de la vie professionnelle. Tout doit rester à sa place.

L’observateur est perçu comme étant fiable et perspicace. Il a une grande capacité d’analyse.

Sa quête est de trouver des réponses à ses questionnements. Néanmoins il a quelques difficultés à travailler en équipe et à partager ses travaux.

Le type 5 est très organisé et planifie tout ce qu’il fait. Il ne prend pas de décision sans avoir pesé le pour et le contre.

Véritable cartésien, il n’affectionne pas la futilité et a du mal à se détendre si le sujet l’ennuie surtout s’il ne le maitrise pas. Son interlocuteur le sentira.

Il ne cherche pas particulièrement à être sur le même canal de communication de ses interlocuteurs.

Forme d’intelligence – Centre préféré

Chaque type d’ennéagramme a un centre préféré. Il est soit instinctif, émotionnel ou mental. Il est orienté soit vers l’intérieur, l’extérieur ou les deux selon les types.

Pour le type 5 il est mental.

Le type 5 utilise le centre mental orienté vers l’extérieur. Il a besoin de savoir dans quel environnement il évolue.

Apprenant dans l’âme, son orientation le pousse en permanence à enrichir ses connaissances. Tout doit être fait avec précision.

Orientation – Apporter au monde

Sa compulsion d’évitement est le vide intérieur. C’est pour cette raison qu’il se nourrit continuellement d’informations et de savoirs.

En revanche, il ne partage pas ses connaissances et pratique plutôt la rétention d’informations.

Connaissance

L’observateur analyse tout. Il se documente sur tous les sujets auxquels il est confronté. Il a besoin de savoir pour comprendre.

Précision

Il ne laisse rien au hasard. Lorsqu’il se lance dans l’apprentissage d’une connaissance il le fait dans le détail et avec précision.

Compulsion

Le type 5 a besoin de maitriser son environnement et de connaitre son rôle. Sa compulsion est d’éviter le vide intérieur.

D’où le besoin constant d’apprendre. Il n’aime pas exprimer ses émotions et par conséquent se tient éloigné des personnes qui ont tendance a envahir sa zone d’intimité et personnelle.

Passion

Sa passion est l’avarice

Concentré et centré sur lui, il donne difficilement de l’attention et du temps aux autres.

Malgré son sens de l’observation aigu d’une situation ou d’un contexte il en restera distant.

Il a besoin de cette distance et de ce recul pour analyser, décortiquer et tirer des conclusions logiques.

Il n’aime pas passer à l’action sans avoir déterminé un objectif et balisé le cheminement pour l’atteindre.

Vertu

Le désintéressement sont les émotions principales vécues par un type 5 quand il maîtrise sa compulsion et est dans son essence.

A partir de là, il retrouve un équilibre avec lui-même et son entourage.

Peur

Quelles que soient ses relations, amicale, professionnelle ou amoureuse, le type 5 a toujours peur de se retrouver dans un environnement inconnu dont il ne maitrise pas les contours.

Ses ailes

On appelle « ailes » les types voisins qui ont de l’influence sur le type de base.

Les types voisins du 5 sont les types 4 et 6.

Type 4 – Le Romantique

Influencé par le type 4, l’observateur devient plus sociable. Il fait preuve d’empathie et exprime plus sa créativité.

Il devient d’humeur plus changeante et nostalgique.

Type 6 – Le loyal

En utilisant l’aile du type 6, l’observateur accentue son côté analytique. Il partage plus facilement ses savoirs.

A l’inverse il est plus stressé et dubitatif.

Sens d’intégration

Le sens d’intégration ce sont les qualités d’un autre type qu’il utilise lorsqu’il évolue dans le bon sens.

Type 8 – Le protecteur

Quand il va bien, le type 5 utilise les bons aspects du type 8. Il bascule vers son côté vertueux, le désintéressement. Il se met à partager ses connaissances.

Dans cette disposition, il gère mieux sa compulsion et devient plus confiant. Il n’en reste pas moins indépendant. L’observateur tient à préserver son autonomie.

Lorsqu’il maitrise ses savoir faire le type 5 se sent pousser des ailes. Il devient moins introverti et passe plus facilement à l’action.

Sens de désintégration

Le sens de désintégration ce sont les défauts d’un autre type qu’il utilise lorsqu’il régresse.

Type 7 – L’Epicurien

Quand il ne maitrise pas sa compulsion, le type 5 bascule dans les mauvais côtés du type 7, l’Epicurien.

Il devient hautain voire dédaigneux. Dans cette disposition il est souvent perçu comme arrogant. Il adopte un comportement irascible et lunatique.

Il se replie sur soi même en s’isolant des autres.

Axes d’amélioration

Ce qui bloque souvent le type 5 c’est la relation qu’il a avec autres. Sa difficulté à exprimer ses émotions et le fait qu’il a tendance à garder ses distances ne facilite pas ses relations interpersonnelles.

  • Communication

Le type 5 a tendance à s’isoler volontairement. Il devra agir sur ce point pour interagir plus avec les autres. Il a tout intérêt à développer ses soft skills (compétences transversales) pour compléter son profil axé sur les hard skills (compétences techniques).

Même si c’est contre intuitif pour lui, le type 5 à tout à gagner à développer son côté collaboratif et délégatif.

  • Le lâcher prise

L’observateur doit un peu lâcher prise sur son autonomie et ne pas attendre la même précision chez les autres.

On peut tout à fait être indépendant et travailler en équipe. Surtout que ces connaissances son un atout qui serait apprécié s’il les partageait plus facilement.

En résumé

L’observateur capitalise beaucoup de compétences et son attachement à la précision en fait un interlocuteur fiable.

Ses qualités d’enquêteur en font le gardien du temple en termes de documentation. Son sens de l’analyse, son organisation et sa perspicacité sont des atouts indéniables surtout en apprentissage.

Dommage que sa personnalité ne le porte pas plus vers la communication interpersonnelle et le partage de ses connaissances.

Il est perçu comme une bibliothèque d’informations souvent inaccessible. Il utilise très peu son intelligence émotionnelle au détriment de son intelligence rationnelle.

C’est ce qui fait que parfois il peut être vu comme quelqu’un d’arrogant. En revanche quand il est en harmonie avec lui-même et qu’il bascule vers sa vertu il se révèle être une mine d’or de connaissances pour les autres.

Il doit trouver l’équilibre entre sa forte capacité d’apprentissage et sa communication envers son entourage.

Il n’en sera que plus comblé et rayonnant.

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je suis Luc Levasseur et depuis 20 ans j'ai moi même appris et appliqué ces techniques dans le monde de l'entreprise. Avec les années, j'ai constaté qu'elles avaient contribué à mon propre développement personnel. Au début, je l'ai fait pour des raisons liées à mon travail mais avec l'expérience et la pratique je me suis aperçu que je les appliquais de manière naturelle même dans ma vie personnelle. Avec ces méthodes j'ai développé mon estime de soi, ma confiance en soi et j'ai appris à m'affirmer sereinement.

Voir tous les articles de →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :