Ennéagramme – type 6 – Le Loyal

Eléments constitutifs d’un Ennéatype

La construction de la personnalité

Comment se construit chaque type de l’Ennéagramme

Forme d’intelligence – Centre préféré

Le concept de l’Ennéagramme part du principe que chaque être humain possède trois types d’intelligence qui se nomme le centre.

Chaque type de l’ennéagramme en utilise un centre principal. Il peut être instinctif, émotionnel ou mental.

Orientation – Apporter au monde

Selon le profil de la personne, le centre préféré agit soit vers l’intérieur, vers l’extérieur ou entre l’intérieur et l’extérieur.

Chaque profil favorise une de ces trois directions d’utilisation de son centre préféré

Compulsion

La compulsion est ce qu’un Ennéatype va chercher à éviter

Passion

La passion d’un Ennéatype est son travers négatif principal

Vertu

La vertu d’un Ennéatype est son orientation positive

Peur

La peur d’un Ennéatype est de ne pas maitriser sa compulsion et de basculer vers sa passion.

Ses ailes

Chaque Ennéatype à un profil principal mais peut utiliser deux autres types ou pas selon sa personnalité. C’est ce qu’on appelle « Les Ailes ».

Sens d’intégration

C’est le côté positif d’un type lorsqu’il maitrise sa compulsion. Dans cette situation il utilise également le côté positif d’un autre type.

Sens de désintégration

C’est le côté négatif d’un type lorsqu’il ne maitre pas sa compulsion. Dans cette situation il utilise également le côté négatif d’un autre type.

Axes d’amélioration

Ce sont les points sur lesquels le type peut agir pour mieux maitriser ses compulsions et s’améliorer.

Caractéristiques du Loyal

La construction de la personnalité

Le type 6 se caractérise principalement par la loyauté. Tout ce qu’il fait doit être lié à cette valeur.

En parlant de valeur, le Loyal a une forte estime de lui. Il est également attaché à la notion de sécurité. Pour lui, le monde doit être plus sûr pour le plus grand bien de tous.

Il a un rapport au risque assez faible ce qui ne l’empêche pas d’être dévoué, fidèle et aborder le risque avec prudence. Le loyal n’aime pas l’imprévu.

Il est fiable tant que sa valeur de loyauté n’est pas remise en cause.

Fiable et pragmatique, il ne croit que ce qu’il voit.

C’est ce qui en fait des personnes sceptiques voire méfiantes sur ce qui n’est pas démontré de manière tangible et ou scientifique.

Le loyal est organisé et n’apprécie pas être pris au dépourvu.

Il est méfiant quand il ne connait pas ses interlocuteurs. Son côté craintif et suspicieux le bloque parfois dans ses projets.

Quant à ses relations interpersonnelles, il est très sélectif. Il ne crée pas de liens facilement avec les autres tant qu’il ne les connait pas bien.

Malgré une certaine estime de lui plutôt positive, le type 6 a tendance à se dévaloriser quant à ses qualités.

Il ne célèbre pas ses victoires. C’est ce qui alimente entre autres son manque de confiance en soi.

Le Loyal peut être indécis.

Son besoin de verrouiller tout ce qu’il fait retarde ses décisions qu’il n’hésite pas à soumettre à d’autres pour étayer sa réflexion avant de s’engager.

Cela dit, une fois qu’il a validé tous les points il se révèle efficace et efficient. En revanche il agira dans le respect des règles et se conformera aux processus en vigueur.

Pour des raisons de sécurité il a besoin d’appartenir à un groupe qui a les mêmes valeurs que lui.

Il a besoin de sécurité d’où son absence d’autonomie lorsqu’il n’évolue pas dans un environnement paramétré et sécurisant.

Forme d’intelligence – Centre préféré

Chaque type d’ennéagramme a un centre préféré. Il est soit instinctif, émotionnel ou mental. Il est orienté soit vers l’intérieur, l’extérieur ou les deux selon les types.

Pour le type 6 il est mental.

Le type 6 utilise le centre mental orienté vers l’intérieur et l’extérieur.

Il évolue sereinement dans les environnements stables avec un cadre bien définit.

L’intérieur est représenté par lui et son entourage familial qui fonctionne comme lui.

L’extérieur est représenté par les autres qui potentiellement représentent un danger.

Le loyal s’appuie sur son centre mental pour prendre ses décisions.

Orientation – Apporter au monde

Sa compulsion d’évitement est d’éviter la déviance.

C’est pour cette raison qu’il se raccroche en permanence sur ses valeurs de fidélité, de vérité et de loyauté.

Sa double orientation intérieure et extérieure a tendance à paralyser son passage à l’action en le faisant hésiter à cause de cette recherche d’équilibre.

Loyauté

Le type 6 vit sa relation au monde à travers son prisme que sont la loyauté, la vérité et la confiance.

Basant toutes ses actions sur ses valeurs, c’est sa manière de contribuer au développement du monde.

Compulsion

Le type 6 a besoin de maitriser son environnement et de savoir à qui il a à faire. Sa compulsion d’évitement est « d’éviter la déviance ».

Il tombe dans sa compulsion d’évitement lorsqu’une situation imprévue se présente. Lorsqu’il est dans son ego le type 6 devient craintif.

Le changement est un réel problème pour lui.

Passion

Sa passion est la peur

Il exprime ce sentiment avec tout ce qui lui est inconnu et vient du monde extérieur.

Dans cette disposition il a tendance à se replier sur lui-même, sa famille et son entourage proche avec qui il entretient une relation de confiance.

Vertu

Sa vertu est le courage.

Dans cette disposition, le Loyal se sent en harmonie avec lui-même et devient moins distant avec les autres.

Ses doutes s’évaporent et il prend plus confiance en lui. Il s’ouvre plus facilement et sort plus facilement de sa zone de confort.

Il affronte plus aisément les situations complexes et inconnues.

Peur

Le type 6 gère la peur de deux manières. Soit il utilise la fuite pour ne pas y être confronté, soit il l’affronte avec agressivité.

Les deux profils sont :

Le phobique qui utilise la fuite.

Le contre phobique qui utilise l’agressivité.

Ces deux profils peuvent être représentés dans une même personnalité qui agira différemment selon le contexte, la situation et les personnes en présence.

Ses ailes

On appelle « ailes » les types voisins qui ont de l’influence sur le type de base.

Les types voisins du 6 sont les types 5 et 7.

Les 6w7 sont plus sociables, énergiques et enjoués, mais peuvent aussi être plus impulsifs et matérialistes. 

Type 5 – L’Observateur

Influencé par le type 5, le Loyal devient moins sociable par timidité. Ces traits de caractères sont accentués. Il devient encore plus prudent et frileux.

Par besoin de protection il peut devenir arrogant.

Type 7 – L’Epicurien

En étant influencé par l’aile du type 7, le Loyal accentue son côté dynamique.

Il est plus détendu. A l’inverse il peut se révéler colérique et être plus attaché aux choses.

Sens d’intégration

Le sens d’intégration ce sont les qualités d’un autre type qu’il utilise lorsqu’il évolue dans le bon sens.

Type 9 – Le Médiateur

Quand il va bien, le type 6 utilise les bons aspects du type 9, le médiateur.

Il bascule vers son côté positif et plus posé.

Dans cette disposition, il gère mieux sa compulsion et devient plus téméraire et à l’écoute des autres.

Il reprend confiance en lui, assume ses responsabilités et devient plus attentionné avec son entourage.

Dans cette configuration il se sent en sécurité.

Le niveau d’incertitude est faible et il est en parfaite adéquation avec sa zone de contrôle et d’influence.

Sens de désintégration

Le sens de désintégration ce sont les défauts d’un autre type qu’il utilise lorsqu’il régresse.

Type 3 – Le Battant

Quand il ne maitrise pas sa compulsion, le type 6 bascule dans les mauvais côtés du type 3, le battant.

Il accentue son côté anxieux, indécis et frileux vis-à-vis des autres. Il devient méfiant à l’excès.

Son moyen de défense étant le repli sur soi, il devient égoïste, rejette la faute sur les autres et peut même devenir manipulateur en restant arrêté sur sa position.

Il se replie sur soi-même et son groupe d’appartenance (famille, amis).

Axes d’amélioration

Ce qui bloque souvent le type 6 c’est la relation qu’il a avec autres et son environnement s’ils ne correspondent pas à ses critères. 

  • La loyauté

Comme toutes les valeurs, la loyauté est un curseur dont chacun maitrise son niveau.

Pour le Loyal il est très élevé. Il s’agit donc de la perception qu’il en a.

C’est ce qui le met en décalage avec d’autres personnes qui se sentiront également loyal mais avec un niveau de perception différent et pas moins honorable.

Le Loyal, sans renier sa valeur principale, doit intégrer cette notion.

  • La peur

Le type 6 entrave fortement ses actions lorsqu’il est dans sa passion, la peur.

Il aurait tout intérêt à élargir sa zone de confort en côtoyant des personnes qui ont d’autres approches et visions de la loyauté en étant ouvert d’esprit.

En ce sens le voyage est souvent un bon remède pour ceux qui ont peur de tout et tout le temps. Le fait de perdre ses repères augmente la capacité d’adaptation et atténue la peur.

Le fait de confronter ses propres valeurs à celles des autres fait grandir et permet justement d’affiner les nôtres.

Affronter ses peurs consiste à les confronter à l’inconnue. C’est une bonne piste de réflexion pour le Loyal.

Le lâcher prise

Le Loyal doit faire preuve de lâcher prise sur ses besoins de tout paramétrer pour se sentir en sécurité.

C’est en maitrisant plus d’environnements et de situations différentes que l’on traite ses peurs sans remettre en cause ses valeurs.

En résumé

Le Loyal est quelqu’un de fiable et fidèle qui structure son environnement et celui de ses proches.

En harmonie, il sait mettre à profit sa vison du monde au service de l’efficacité et de l’aide apporté aux autres. Il devient protecteur et rassurant.

Il maitrise sa zone de contrôle et d’influence et est moins influencé par la zone des préoccupations.

A l’inverse, quand il est en déséquilibre, il panique et peut devenir inquiétant par son manque d’assurance dû à une perte de repère.

En situation d’improvisation, il perd ses moyens et sa fiabilité pour lui et son entourage.

Son besoin d’appartenance à un groupe par sécurité le prive souvent d’autonomie et a un impact sur sa non prise de décision.

Ainsi, le Loyal est fortement influencé par son environnement.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je suis Luc Levasseur et depuis 20 ans j'ai moi même appris et appliqué ces techniques dans le monde de l'entreprise. Avec les années, j'ai constaté qu'elles avaient contribué à mon propre développement personnel. Au début, je l'ai fait pour des raisons liées à mon travail mais avec l'expérience et la pratique je me suis aperçu que je les appliquais de manière naturelle même dans ma vie personnelle. Avec ces méthodes j'ai développé mon estime de soi, ma confiance en soi et j'ai appris à m'affirmer sereinement.

Voir tous les articles de →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :