Comment définir un objectif pédagogique ?

Il y a plusieurs façons d’aborder un sujet pendant un cours.

Pour un même sujet les approches peuvent être complètement différentes en fonction de l’objectif que l’on souhaite atteindre.

Le but final d’une formation c’est d’atteindre un objectif pédagogique.

L’objectif pédagogique c’est ce que devront avoir appris les stagiaires à l’issue de la formation.

Cela signifie que le contenu du cours devra aborder le sujet traité en tenant compte de l’objectif pédagogique déterminé au préalable.

Il doit y avoir adéquation entre les deux au risque d’être hors sujet.

Surtout qu’en règle générale des apprenants assistent à une formation en ayant connaissance du contenu à travers le programme et de ce qu’ils souhaitent apprendre pendant le cours.

Toutes ces informations sont inscrites sur ce que l’on appelle la fiche pédagogique. C’est ce qui permet aux potentiels clients de choisir une formation.

Mais comment définir un objectif pédagogique en fonction d’un sujet ? Car un OP répond toujours à un référentiel réglementaire, métier ou libre.

Objectif pédagogique

Un objectif pédagogique traduit ce qu’un apprenant devra être capable de reproduire à l’issue d’une formation.

Il devra être capable de réaliser ce qu’il a appris pendant son apprentissage au cours d’une séquence pédagogique.

Il est déterminé par le formateur pour construire sa formation, la dispenser et réaliser l’évaluation si c’est nécessaire.

Quand on dit que c’est le formateur qui définit l’objectif pédagogique ce n’est pas faux mais en réalité ce dernier est souvent imposé par un référentiel ou par une demande de la part du client.

Référentiel

Un référentiel en formation c’est un cadre qui détermine l’ensemble des points qui doivent être abordés pendant les séquences d’apprentissage.

Il peut être réglementaire, correspondre à un métier ou être libre.

Un référentiel réglementaire imposera le contenu de la formation à dispenser.

Exemple de référentiel réglementaire : le permis de conduire

Pour faire passer le permis de conduire les auto écoles doivent faire suivre une formation théorique et une formation pratique avec une évaluation.

La partie théorique c’est le code de la route. La partie pratique ce sont les heures de conduite avec un instructeur.

Le code de la route répond à un référentiel législatif.

Voici le lien pour l’exemple

Exemple de référentiel métier : L’agent de piste aéroportuaire

Un référentiel métiers est un répertoire de métiers ou de fonctions dans une activité professionnelle. Chaque métier est associé à des compétences, des savoirs, des savoir faire et des savoir être.

Il peut être rédigé par l’Etat ou par des organisations professionnelles qui le rédige d’un commun accord avec l’ensemble des représentants et partenaires sociaux.

L’agent de piste aéroportuaire réalise l’ensemble des opérations en piste à l’arrivée de l’avion et jusqu’à son décollage.

Toutes les tâches que doit réaliser un agent de piste ont été déterminées dans un référentiel par les organisations professionnelles du transport aérien.

Exemple de référentiel libre : formation en communication

Un formateur peut construire une formation en fonction de compétences à acquérir selon ses propres choix ou en fonction d’une demande client.

Dans ce cas, c’est lui qui va rédiger un référentiel que j’appelle libre puisqu’il n’est pas imposé par une réglementation particulière.

Demande client

Dans ce cas l’OP est fixé par le client en fonction d’un besoin particulier. Le client va lister les points qu’il souhaite voir abordé pendant une formation ou quels types de compétences devront acquérir ses salariés à l’issue de cette formation.

En partant de cette demande, le formateur rédigera les objectifs pédagogiques.

 

Différence entre le sujet et l’objectif pédagogique

Le sujet c’est dont on va parler pendant la formation alors que l’objectif pédagogique c’est ce que les stagiaires devront être capables de faire en ayant intégré les connaissances dispenser pendant le cours.

Pourquoi il faut annoncer les objectifs pédagogiques

Pour que les stagiaires sachent pour quelle raison ils sont là il est impératif d’annoncer l’objectif de la formation.

L’annonce de l’objectif pédagogique donne du sens et affiche l’enjeu de la formation.

Cela favorise la concentration et la motivation des apprenants surtout s’il y a un test d’évaluation prévu. Lui aussi doit être annoncé.

Comment rédiger un objectif pédagogique ?

Un OP (objectif pédagogique) doit être définit en fonction d’un résultat visé et donc du contenu qui devra être en adéquation.

Pour un même sujet il peut y avoir différents OP et donc des contenus qui seront différents.

Exemple : le café

Si l’on prend comme exemple le sujet du café il peut être abordé sous différents angles en fonction d’une certaine demande.

Voyons trois exemples de sujets

  • Histoire du café
  • Processus de torréfaction du café
  • Les différentes variétés de café

Voyons quels seraient les trois OP correspondants

  • Connaitre l’histoire du café de sa découverte à sa consommation dans le monde entier.
  • Connaitre les procédés de torréfaction du café étape par étape de la récolte à sa mise en vente.
  • Connaitre les différentes qualités de café à travers le monde.

A travers ces exemples on voit bien qu’un même sujet peut être traité avec différentes approches.

Le contenu du cours sera donc obligatoirement adapté à l’OP.

Connaitre l’histoire du café

Si l’OP est de connaitre l’histoire du café le formateur devra axer sa formation en se calant sur le détail de l’OP. Il devra décrire comment le café a été découvert et par qui et expliquer comment la consommation du café s’est répandu dans le monde entier par étape chronologique par exemple.

Les mots clés qui devront guider le formateur pour rédiger le cours sont :

  • Histoire du café de sa découverte
  • A sa consommation dans le monde entier

On peut facilement imaginer ici deux chapitres. Il suffira d’ajouter une introduction et une conclusion pour avoir un cours structuré.

Connaitre les procédés de torréfaction

Si l’OP est de connaitre les procédés de torréfaction étape par étape de la récolte à sa mise en vente, le formateur pourra décrire par exemple les techniques de récolte, le principe de la torréfaction, les différentes étapes de la récolte à la commercialisation.

Les mots clés qui devront guider le formateur pour rédiger le cours sont :

  • Récolte
  • Torréfaction
  • Commercialisation

On peut facilement imaginer ici trois chapitres. Il suffira d’ajouter une introduction et une conclusion pour avoir un cours structuré.

Connaitre les différentes qualités de café

Si l’OP est de connaitre les différentes qualités de café à travers le monde, le formateur devra faire une présentation qui répertorie les différentes qualités de café et de leurs terroirs à travers le monde.

Les mots clés qui devront guider le formateur pour rédiger le cours sont :

  • Les différentes qualités de café
  • Les terroirs dans le monde

On peut facilement imaginer ici deux chapitres. Il suffira d’ajouter une introduction et une conclusion pour avoir un cours structuré.

Dans les trois cas le formateur devra construire ses programmes respectifs sans perdre de vu chaque objectif pédagogique au risque d’être hors sujet et de perdre l’attention de ses stagiaires.

En effet si les stagiaires constatent qu’il n’y a pas d’adéquation entre l’OP et le contenu ils vont commencer à se poser des questions sur le pourquoi du comment.

Et pendant qu’ils se posent des questions ils ne sont pas concentrés sur le cours et leur attention baisse ainsi que leur motivation.

Contenu d’un cours en adéquation avec l’objectif

Il est également possible de construire un cours et de définir l’objectif pédagogique en fonction du contenu.

Cette démarche est applicable lorsque que c’est le formateur qui souhaite proposer ses formations à un public. Il décide donc du contenu en fonction des ses compétences et aspirations.

Dans cette configuration le formateur a déjà une certaine audience ou une clientèle qui s’intéresse à ces sujets. Il sait que ces formations seront appréciées et achetées.

N’oublions pas que l’OP est le pourquoi de la formation et que même avec cette démarche pédagogique inversée l’apprenant doit savoir pourquoi il a intérêt à la suivre.

Donc, même dans ce cas l’OP devra être annoncé avant de commencer à dispenser la formation.

Le rôle du programme

C’est le contenu détaillé du cours ou de la formation. Il se présente sous forme de chapitres et sous chapitres.

Lui aussi doit être annoncé pour permettre aux stagiaires de visualiser ce qu’ils vont apprendre.

En présentant le programme on répond par anticipation à toutes les questions que pourraient se poser les apprenants sur le contenu.

De cette manière leur esprit pourra se concentrer sur le discours du formateur pendant toute la durée de la formation.

Car annoncer l’objectif final c’est bien mais présenter toutes les étapes pour y parvenir c’est mieux.

La visualisation du programme permet de favoriser la concentration et la motivation des apprenants.

Il n’y a rien de pire pour un stagiaire que de ne pas savoir ce qu’il va apprendre pendant toute la durée des séquences d’apprentissage et pour quel résultat.

En résumé

L’objectif pédagogique reste le point d’arrivée annoncé avant de commencer une formation.

Son rôle est de donner le cap à travers le programme qui décrit le contenu du cours et d’annoncer le résultat obtenu à la fin de la formation.

Partager l'article

Je suis Luc Levasseur. Depuis 20 ans dans la formation et dans le e-learning depuis 2013 je suis libre géographiquement. A travers ce blog je vous explique comment je suis passé de formateur présentiel à formateur à distance

Voir tous les articles de →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :