Comment organiser ses ressources pédagogiques ?

Pour créer un cours ou une présentation il est nécessaire d’organiser toutes ses ressources pédagogiques pour ensuite gagner un temps précieux.

Quand on parle de ressources pédagogiques il s’agit de tout ce qui est utilisé pour construire une séquence pédagogique. C’est-à-dire un cours.

Cela comprend donc tous les documents quels que soient leurs formats.

Avant de commencer à créer un cours il est indispensable de mettre en place une organisation pour trier et classer tous vos documents au risque de vous retrouver débordé.

Sans organisation vous risquez de vous disperser et de passer continuellement votre temps à chercher vos propres informations. C’est chronophage et démotivant.

Il ne faut pas oublier que l’objectif est de créer un cours et non pas de chercher constamment de la documentation.

Ce sont deux tâches différentes qu’il faut bien distinguer.

 

Quelles sont les ressources pédagogiques ?

Les ressources pédagogiques sont des informations ou connaissances utilisées pour mettre en place un processus d’enseignement, de formation ou d’apprentissage.

Elles se présentent sous différentes formes.

  • Articles
  • Livres
  • Etudes
  • Rapports
  • Vidéos
  • Images

Des sources fiables

Quelles que soient vos recherches il est important de vous assurer que les sources de vos documents soient fiables.

Pourquoi il est important de créer des dossiers pour classer vos ressources ?

On gère au quotidien de plus en plus de documents et c’est encore plus vrai lorsque l’on est dans la formation.

Autour d’un support pédagogique (cours ou présentation) il y a une multitude de dossiers et documents connexes.

C’est vraiment de la gestion documentaire.

Prenons un exemple simple.

Si vous envisagez de créer de nombreux supports (ou en avez déjà)

Vous souhaitez créer un programme par exemple avec plusieurs modules qui comprendront plusieurs cours.

Vous aurez le schéma suivant :

Module 1

Cours 1

Chap1

Chap2

Chap3

Cours2

Chap1

Chap2

Chap3

Module2

Module3

Etc

Vous imaginez tous les documents à gérer. Si vous ne commencez pas à le faire dès le départ vous finirez par vous prendre les pieds dans le tapis.

Et là, je vous parle d’une organisation simple pour des indépendants sans rentrer dans le détail de tableaux Excel pour gérer les mises à jour d’une bibliothèque complète avec plusieurs centaines de documents.

Organisation des ressources pédagogiques par dossier

Il y a deux moments où vous allez avoir besoin de classer vos ressources pédagogiques.

A la création et à la mise à jour

Quand vous allez créer votre support ou après pour continuer à alimenter votre base de documentation pour faire évoluer votre support.

Dans le premier cas il faut faire le plan de votre cours pour faire vos recherches par chapitre pour éviter de vous disperser (voir l’article sur le sujet)

Exemples de dossiers à créer : 5 niveaux

Module 1

Un module comprend plusieurs cours.

Cours / Présentation

Un cours comprend plusieurs parties ou chapitres.

Chapitre 1

Matière pédagogique

Les matières pédagogiques concernent tous les supports que vous allez utiliser pour construire votre cours ou votre présentation.

  • Texte (Word, Pdf)
  • Excel
  • Vidéo
  • A utiliser
  • A traiter

Illustrations

Les illustrations sont tous les supports visuels que vous allez utiliser pour enrichir vos contenus.

  • Images, vidéo, dessin
  • A utiliser

Evaluation

Dans ce dossier vous allez classer tous les tests, questionnaires ou quizz que vous intégrerez dans votre cours.

  • Tests
  • Quizz
  • A utiliser

Liens de sites

Il est préférable de regrouper tous vos liens de sites dans ce dossier en les recopiant sur un document Word. C’est basique mais efficace.

  • Archives
  • A traiter

Vous mettrez dans ce dossier tous les documents que vous n’avez pas eu le temps d’utiliser.

  • Versions

Vous enregistrerez dans ce dossier les versions de votre chapitre. Dans un cours vous avez plusieurs chapitres. Vous pourrez être amenés à en modifier un seul. D’où la nécessité d’attribuer des versions à vos chapitres.

Versions Cours

Vous enregistrerez toutes les nouvelles versions de vos cours dans ce dossier.

Comment organiser ses séances de travail ?

Si l’organisation c’est trier et classer c’est également des méthodes de travail.

Organiser ses séances de travail par thématique est un bon moyen d’être efficace en restant concentré sur un type de tâche.

De cette manière on crée des automatismes qui optimisent notre temps mais surtout nous rend plus serein.

Lorsque l’on habitue notre cerveau à un process, nos gestes se perfectionnent et l’on maitrise de mieux en mieux la tâche.

On va plus vite et mieux. On prend de l’assurance et de la confiance en soi. On se rassure et on est plus efficient.

Et plus on fait cette tâche et moins elle nous prend de temps pour plus de résultats.

Plus vous visualiserez les résultats et plus vous serez satisfait et la satisfaction entraine la motivation.

Organisation = automatisme = efficacité = résultat = satisfaction = motivation = sérénité

Que ce soit pour vos recherches ou votre classement je recommande d’utiliser cette méthode.

Méthode Pomodoro

C’est le principe de la méthode « Pomodoro ».

Cette méthode propose des séquences de travail avec des séquences de pause.

A la base elles se déclinent de la manière suivante :

Quatre séances de travail de 25 minutes entrecoupées de pauses de cinq minutes sauf pour la dernière pause qui est de quinze à trente minutes.

A la base cette méthode est faite pour les personnes qui ont du mal à s’organiser et à rester concentré.

Cela dit, rien ne vous empêche d’ajuster la durée des séances de travail et de pause en fonction de votre niveau de concentration.

Si vous estimez pouvoir avoir des séances de travail plus élevées à 45 minutes par exemple, vous pouvez vous caler sur ces rythmes avec des pauses de 15 minutes par exemple.

Le tout étant de trouver le bon rythme pour vous en fonction de vos capacités mais en respectant ce principe.

Si vous faites des recherches, ne faites que ça pendant 25, 30 ou 45 minutes.

Enregistrez vous informations au fur et à mesure. Vous ferez le tri plus tard en ne faisant que ça.

Vous deviendrez un pro de la recherche documentaire et un pro du classement.

 

Comment les classer ?

Le classement peut se faire en deux étapes. C’est ce que je préconise.

1ère étape – L’enregistrement et classement des documentations

La première étape se fait lors de vos recherches. Dès que vous trouvez un document qu’il soit physique ou numérique, vous le classez et continuez de chercher jusqu’à ce que vous estimiez avoir assez de documentation.

L’enregistrement

Enregistrez tout ce que vous pouvez enregistrer sur votre pc dans les dossiers que vous avez créé.

Dès que vous trouvez un document à télécharger, enregistrez le dans le dossier qui correspond et que vous aurez créé avant.

Astuce

Si vous tombez sur des sites avec des informations sous forme d’articles ou autres vous avez deux possibilités.

Soit les enregistrer dans vos favoris en créant un dossier. L’inconvénient avec cette méthode est que vos informations sont dispersées entre vos dossiers sur votre pc et vos favoris.

Une petite astuce simple consiste à enregistrer les liens des sites sur un documents word que vous enregistrerez dans vos dossiers avec un intitulé court.

Exemple :

Site Y sur tel sujet

Lien du site

Cette petite astuce vous évite de perdre du temps à rechercher vos infos dans vos favoris qui sont peut-être déjà surchargés. C’est même sûr.

En organisation, plus vos informations sont regroupées et plus vous gagnez du temps.

Pour les documents physiques c’est plus simple dans le sens où il vous suffit de les regrouper sur une étagère ou dans un carton par exemple.

2ème étape – Faire le tri

Une fois que vous avez enregistré et classé toute votre documentation vous allez devoir faire le tri pour en extraire les parties exploitables pour créer vos présentations ou cours.

Cette partie prend beaucoup de temps mais elle est incontournable.

Elle consiste à ouvrir tous vos documents pour les lire pour savoir si vous les préservez ou pas.

C’est à ce moment là que vous pouvez le renommer en leur donnant le nom du document que vous allez créer (cours, présentation)

Exemple : Cours1 partie2

De cette manière vous savez exactement à quel moment vous en aurez besoin.

Comment gérer les versions et mise à jour ?

Pour le suivi des mises à jour d’un support il est utile de lui attribuer une nomenclature de version.

Selon comment vous construisez vos cours vous pourrez attribuer des versions à vos cours mais aussi à vos chapitres.

Versions des cours

Lorsque vous créez un cours ou une présentation vous allez certainement le faire en plusieurs étapes.

Dans un premier temps vous allez le nommer, commencer à le rédiger puis le mettre de côté pour y revenir.

L’idée n’est pas de changer de version en le renommant à chaque fois que vous l’ouvrez pour le faire évoluer.

Le principe consiste à attribuer à votre cours ou présentation un nom avec un numéro jusqu’à la fin de sa rédaction dans sa première version finale.

Exemple : Cours1

Vous pouvez lui attribuer une nomenclature plus précise.

Exemple : Intitulé + Date + numéro de version (CoursY16122021v1)

Vous avez donc l’intitulé du cours avec la date du 16 décembre 2021 en version 1.

Vous utiliserez votre cours et le jour ou vous décidez de le modifier pour x raisons c’est à ce moment là que vous lui attribuerez une nouvelle version.

CoursY14012022v1.1 ou CoursY14012022v1.1

Vous avez donc l’intitulé du cours avec la date du 14 janvier 2022 en version 1.1 ou 2

Versions des chapitres

Si vous construisez vos cours avec des chapitres indépendants vous pouvez aussi leur attribuer des versions.

Important : vos chapitres doivent être indépendants (un chapitre = un support)

Exemple :

Vous avez cinq chapitres dans un cours et modifiez seulement le chapitre 3

Vous ne changerez que la version du chapitre modifié.

Chap1v1

Chap2v1

Chap3v1.1

Chap4v1

Chap5v1

Avec ce mode de fonctionnement vous savez que votre cours est à jour avec quel chapitre.

Exercice : Sélectionnez les 5 bons chapitres pour avoir un cours à jour.

Dites-moi en commentaire quels sont les chapitres à jour.

Chapitre1

Chap1v1

Chap1v1.1

Chap1v1.2

Chapitre2

Chap2v1

Chap2v1.1

Chap2v1.2

Chap2v1.3

Chapitre3

Chap3v1

Chap3v1.1

Chapitre4

Chap4v1

Chapitre5

Chap5v1

Chap5v1.1

Chap5v1.2

Chap5v1.3

Chap5v1.4

 

Dites-moi en commentaire votre réponse ! J’ai hâte de vous lire.

 

Comment utiliser les numéros de versions ?

Si vous êtes amenés à modifier régulièrement les versions de vos documents il sera judicieux d’utiliser des sous numérotations.

Exemple :

Modifications régulières

Coursv1

Coursv1.1

Coursv1.2

Ça vous évitera de vous retrouver rapidement avec des numérotations à deux ou trois chiffres.

Si ce n’est pas le cas vous pouvez utiliser des versions plus simples

Exemple :

Peu de modifications

Coursv1

Coursv2

Coursv3

Vous l’aurez compris, l’attribution de versions à vos documents est incontournable si vous ne voulez pas vous faire des nœuds au cerveau dès que vous commencerez à avoir un certain nombre de documents à gérer.

En résumé

Se lancer dans la création de support implique un classement de vos ressources pédagogiques.

La création de supports de cours ou de présentation prend beaucoup de temps.

Lorsque vous êtes en mode rédaction vous avez besoin d’être concentré sur le contenu et d’éviter au maximum de vous disperser.

Même si vous appliquez un méthode d’organisation comme la méthode Pomodoro pour structurer et optimiser vos séances de travail vous ne pourrez pas vous économiser de mettre en place une organisation structurée.

 

Partager l'article

Je suis Luc Levasseur. Depuis 20 ans dans la formation et dans le e-learning depuis 2013 je suis libre géographiquement. A travers ce blog je vous explique comment je suis passé de formateur présentiel à formateur à distance

Voir tous les articles de →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :