Pourquoi voyager est bon pour l’entrepreneuriat ?

Avant-propos

Quand on parle de voyage on peut tout imaginer. Tout dépend de l’intention que l’on a. Certains y chercheront le repos, d’autres la quiétude, l’aventure, les rencontres et les expériences de manière générale.

 

Quels styles de voyage ?

Bien évidemment, le style de voyages aura un impact plus ou moins important sur vos aptitudes à entreprendre. Plus vous serez individuellement sollicité plus vous les développerez.

 

 

En groupe

 

Ce genre de voyages peut avoir ses vertus surtout si c’est la première fois que vous voyagez. Il est beaucoup plus sécurisant pour faire face à la perte de repères. En général c’est un voyage organisé ou tout est balisé et on est guidé tout au long du séjour.

L’avantage c’est qu’on va à l’essentiel notamment pour des visites de sites par exemple et qu’on ne perd pas de temps à chercher le lieu et à faire la queue parfois dans des files d’attentes interminables.

Toute la partie logistique étant là aussi réservée. Vous n’aurez rien à faire à part payer le service et les prestations.

Il est évident qu’à partir du moment où on est en groupe l’immersion dans la culture du pays est moins forte et on n’est pas confronté aux différentes problématiques liées au pays.

Ça permet de découvrir un pays en surface, de s’ouvrir partiellement l’esprit à une autre culture sans pour autant s’y plonger.

Les aptitudes déployées dans ce type de séjour restent donc sommes toutes limitées.

Il y a aussi ce que l’on appelle les séjours « incentives » (de motivation) mais qui là aussi même s’ils sont plus ciblés sur des activités souvent sportives, représentent une expérience en groupe et encadré avec peu d’interaction avec les populations locales.

Dans ce cas de figure vos aptitudes seront peu sollicitées mis à part votre relation avec le groupe. Ce qui reste intéressant notamment en terme de communication.

 

En individuel

Cette formule est celle qui sollicitera plus vos aptitudes en relation avec celles demandées dans l’entrepreneuriat.

Vous devrez faire vos réservations vous-même, étudier le pays et le parcours que vous envisagez de faire avec toutes les contraintes que cela peut engendrer à l’étranger.

C’est vrai qu’aujourd’hui avec internet on peut facilement trouver les informations mais il faudra bien les noter et les organiser pour préparer votre voyage.

La notion d’organisation sera déterminante pour éviter certains désagréments une fois arrivé dans votre pays de destination.

Une fois sur place vous devrez être autonome et vous débrouiller pour vous déplacer, vous nourrir et vous loger.

Vous serez directement en contact avec la population et leur culture. Vous n’aurez pas d’autres choix que de communiquer et d’aller vers les autres pour nourrir vos expériences et vos rencontres.

La débrouillardise dont vous ferez preuve vous aidera à surmonter les difficultés éventuelles rencontrées sur place. Vous solliciterez également l’adaptation à des situations imprévues.

Avec l’expérience vous anticiperez de plus en plus les changements potentiels dans votre programme.

La communication vous sera imposée dans un contexte où vous aurez perdu tous vos points de repères.

Dans certaines situations vous devrez faire preuve de patience car vous ne maitriserez pas tous les événements. Retard des transports, intempéries, etc…

Il est clair que ce type de voyage fera appel au plus profond de vous-même à des aptitudes et qualités que vous ne soupçonniez pas auparavant.

Ces mêmes aptitudes et qualités que l’on retrouve dans l’entrepreneuriat.

 

 

Quelles sont les aptitudes développées ?

 

Quand on parle d’aptitude on parle de capacité à… Ce sont ces aptitudes qui développées lors de voyages pourront nous servir en entrepreneuriat. Elles sont nombreuses mais voyons celles qui me semblent similaires dans les deux démarches.

 

La confiance en soi

Pour faire face aux situations parfois déroutantes vous développerez une confiance en vous en devant vous affirmer pour régler une situation. Cela peut se faire de manière apaisée d’ailleurs. Surtout en Asie, ou la zénitude est un mode de fonctionnement.

Votre confiance en soi fera monter en puissance votre estime de soi. Vous vous remplirez de l’intérieur avec les connaissances que vous allez acquérir sur place.

Inutile de préciser que cette notion est très importante pour l’entrepreneuriat.

 

Le lâcher prise

Pour gérer des situations qui peuvent être conflictuelles ou stressantes vous n’aurez pas d’autres solutions que d’accepter la situation telle qu’elle est car vous n’aurez pas toutes les cartes en main pour tout maitriser.

Il faudra prendre du recul, observer, écouter avant d’agir et de prendre une décision qui pourrait être regrettable si elle est prise à la hâte.

Le lâcher prise en voyage individuel peut être un bon conseiller pour affronter les déconvenues pendant un périple. Croyez-moi !

Il ne faut pas hésiter à revoir ses plans dans le calme plutôt que de s’énerver de manière négative. Vous aurez besoin de toute votre énergie pour continuer votre trip.

 

Sortir de sa zone de confort

On parle souvent de zone de confort et cela reste très imagé. Rassurez-vous, en voyage individuel vous y serez rapidement confronté surtout dans des pays en dehors de l’Europe.

Vous perdrez tous vos repères rapidement et votre zone de confort explosera (dans le bon sens du terme). Il faudra gérer le stress en découlant. Ne serait-ce que pour vous déplacer, certains pays n’ont pas une signalétique très développée ou alors dans la langue locale. Ça peut rapidement devenir perturbant.

Vous pourrez alors être sujet à quelques petites angoisses passagères qu’il faudra affronter en gardant son calme.

Les émotions que vous ressentirez dans ces moments seront identiques à celles que l’on ressent dans l’entrepreneuriat. Quand on est à son compte, la zone de confort est en permanence en mouvement et ses limites bougent constamment.

Le voyage peut donc être un bon entrainement.

 

Le Mindset

Voyager forge un état d’esprit (le Mindset). Celui de la curiosité et de la motivation à travers l’inconnu et l’aventure. C’est une forme de prise de risque puisqu’on se soumet à des contraintes que l’on doit transformer en plaisir.

Le fait de rencontrer des gens différents presque tous les jours développe l’esprit de communication et la capacité à créer du lien avec les autres. Surtout avec une culture et une mentalité différente de la nôtre.

Cela aiguise notre perception des choses et des individus. Cela influe sur notre capacité à analyser les situations, à comprendre les gens et à agir en conséquence.

On devient intellectuellement plus agile et vif. Chez vous, dans votre pays, une situation complexe peut être traitée en l’esquivant. A l’étranger aussi mais en général on devra l’affronter pour la régler. L’approche est complètement différente en gestion du stress.

Sans parler des codes de communication qui seront eux aussi totalement différents.

Donc oui, le voyage favorise un état d’esprit entrepreneurial qui permet de mieux s’adapter.

 

 

En résumé

Le voyage comme l’entrepreneuriat sollicitent et développent les mêmes aptitudes et compétences tant en termes de communication, en estime de soi, en confiance en soi et en état d’esprit pour la prise de risque et de décision.

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  
  •   

2 comments on “Pourquoi voyager est bon pour l’entrepreneuriat ?”

  • Merci pour ce article. S’adapter en effet à toutes situations et savoir réagir face à ces dernières, est important! Sortir de sa zone de confort n’est pas facile en effet à l’étranger, la différence de culture parfois difficile à gérer. Mais en même temps on en sort grandit et la fois suivante, il est plus facile de le faire!

    • Merci Aude pour ton commentaire.
      Effectivement, rien de mieux de mettre en pratique pour tester soi même les expériences durtout quand elles t’apportent des aptitudes transversales à toutes activités.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.