Comment mettre en place la puissance des habitudes ?

Avant-propos

Tout d’abord, il est important de faire la différence entre routine et habitude même si la frontière de sens qui les sépare est infime.

Définition

L’habitude est une disposition acquise, relativement permanente et stable, qui devient une sorte de seconde nature. Elle est en quelque sorte un pouvoir qui facilite l’effort.

Définition

La routine désigne un ensemble d’habitudes qui évoque la monotonie, l’absence de variété. La routine est considérée souvent comme un obstacle au progrès.

 

Si l’on compare les deux définitions on constate que l’habitude renvoie plus à la notion d’effort alors que la routine, peut être de manière péjorative, renvoie plus à la notion de quelque chose de figé qui ne change pas.

Il est vrai que l’idée de monotonie liée à la routine laisse supposer d’une perte de motivation.

A l’inverse l’habitude consiste à créer des automatismes qui rendent la production plus efficiente.

Dans l’approche en développement personnel on s’attachera donc plus au concept de l’habitude.

Etant entendu, qu’elle doit rester positive dans le temps et que son basculement en routine peut entrainer une perte de motivation qui pour le coup n’aurait plus l’effet initialement escompté.

Il faudra à ce moment là la faire évoluer ou la modifier pour lui redonner un sens productif et surtout efficace.

Définir ses objectifs

Avant de déterminer les habitudes il est préférable de définir les objectifs qui nous permettrons de baliser le chemin jusqu’à la destination souhaitée.

Il faut bien définir le POURQUOI qui une fois visualisé instaurera d’autant plus la motivation pour y parvenir.

Les habitudes quant à elles constitueront entre autres, les moyens, c’est-à-dire le COMMENT pour y parvenir.

Elles joueront un rôle organisationnel et pas des moindres puisqu’elles dicteront la discipline qui permettra de se tenir aux tâches à réaliser pour atteindre les objectifs.

Choisir ses habitudes

Une fois les objectifs identifiés, il faudra choisir les habitudes à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs.

 

Ces habitudes devront être adaptées et réalistes pour être pérennes. S’il y a trop d’habitudes mis en œuvre elles risquent de ne pas être suivies dans le temps et cela n’aura servi à rien. Autant prévoir un nombre d’habitudes raisonnables quitte à réajuster par la suite.

Il vaut mieux commence avec un nombre limité d’habitudes qui vont induire une certaine discipline applicable et tenable. N’oublions pas que le principe de l’habitude consiste justement à pratiquer de façon régulière et stable pour être efficient.

C’est ce qui garantit son efficacité. La régularité.

Si l’habitude devient stressante inutile de la mettre en place. L’intérêt de l’habitude c’est qu’elle apporte de la discipline, du rythme et de l’automatisme qui à court terme va soulager le cerveau car les gestes et les informations pour les réaliser seront enregistrés dans la mémoire à long terme.

A partir de là vous serez plus à l’aise et serein. Vous prendrez de l’assurance donc de la confiance en vous. Cela aura pour conséquence de faire disparaitre le mécanisme du stress.

Si un de vos objectifs est de faire quelque chose dans un délai assez réduit, la fréquence des habitudes pour y parvenir devra correspondre au besoin pour atteindre cet objectif.

Exemple : vous devez rendre un devoir écrit de 50 pages d’ici un mois.

Vous aurez intérêt de prévoir des habitudes quotidiennes au moins les quinze premiers jours comme bloquer toutes les matinées pour rédiger votre document.

Au bout de quinze jours, selon l’état d’avancement de vos travaux vous pourrez ajuster les fréquences des habitudes en les augmentant si nécessaire ou tout simplement de les réduire.

Le management agile en 4 étapes

Lister les habitudes

Une fois vos habitudes déterminées, rien de plus simple que de les formaliser en les listant. Cette étape à l’air évidente et pourtant la plupart des gens ne le fait pas.

 

Ça peut avoir pour conséquence de voir apparaitre des habitudes qui n’étaient pas prévues et d’autres disparaitre alors qu’elles l’étaient. C’est ce qu’on appelle la dispersion.

Après tout, vous me direz que ce n’est pas grave. Non, mais à ce moment là ne vous lancez pas dans cette démarche.

La liste permet également de visualiser ce qu’il faut faire et comment. Au final ça repose l’esprit puisque les choses sont posées et que votre cerveau n’aura pas besoin de réfléchir deux heures à chaque fois avant de se mettre en action.

C’est à partir de là que vous gagnerez du temps et de l’efficacité.

Il est préférable de lister les habitudes par ordre chronologique. C’est logique.

Quelques exemples :

Matin

Se lever tôt – 6 heures

Faire de l’exercice – 30 mn de footing ou de Yoga avant de travailler.

Prendre son petit dej – se doucher.

Commencer à travailler à 9 heures – lire ses emails, lire des articles et préparer la rédaction d’articles.

Après-midi

Rédiger des articles, lire un livre, faire du rangement.

La liste d’habitudes n’est pas exhaustive…

Les enregistrer dans un planning

Lister les habitudes c’est bien mais les enregistrer peut automatiser les rappels sous forme de notifications.

Aujourd’hui, rien de plus simple de d’enregistrer les tâches dans un planning pour recevoir des alertes.

Cela consolidera l’organisation mais attention de ne pas trop la surcharger au risque de la saturer ce qui ferait perdre en efficacité d’un autre côté. Et ce n’est pas le but recherché.

Il existe de nombreuses applications pour gérer son planning ce n’est pas le choix qui manque. Le plus courant étant le calendrier de google.

Prévoir des habitudes de remplacement

Comme évoqué en avant-propos il y a une différence entre la routine et les habitudes.

L’objectif étant que ces dernières le reste. Pour ça, il ne faut pas hésiter à prévoir des habitudes de remplacement qui vont justement briser le risque de routine qui pourrait engendrer une lassitude et une perte de motivation.

L’idée consistant à préserver une organisation stimulante et dynamisante pour entretenir la flamme qui est en vous.

Pourquoi ne pas imaginer des habitudes différentes d’une semaine sur l’autre pour justement éviter de tomber dans le piège de la routine.

En deuxième semaine vous pouvez par exemple prévoir de faire des vidéos l’après-midi un jour sur deux plutôt que d’écrire des articles.

De plus, l’habitude de remplacement peut pallier à des changements de planning dus à des imprévus. Ca permet de maintenir une organisation sans perturber l’ensemble et de vous adapter par la même occasion. Et surtout de continuer à avancer.

En résumé

Les habitudes sont une manière de s’autodiscipliner facilement et d’optimiser son énergie en évitant de se disperser. Car c’est bien l’éparpillement qui prend de l’énergie et démotive. Les habitudes permettent de voir les résultats au fur et à mesure. Rien de tel pour rester motivé et concentré.

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.