Comment faire sauter les verrous pour son développement personnel ?

Avant-propos

Vous avez envie de changer de vie pour vous sentir mieux et améliorer votre bien être pour être plus heureux. Vous avez des projets mais ne savez pas comment les réaliser à cause de certains verrous qui vous empêchent de le faire. Alors voici quelques pistes pour entamer votre changement de vie.

Si l’on reprend la définition Wikipédia du développement personnel cela donne le texte suivant :

« Le développement personnel est un ensemble hétéroclite de pratiques, appartenant à divers courants de pensées, qui ont pour objectif l’amélioration de la connaissance de soi, la valorisation des talents et potentiels, l’amélioration de la qualité de vie personnelle, la réalisation de ses aspirations et de ses rêves ».

La bonne nouvelle est que le champ d’action et des pratiques sont ouverts et que chacun peut y piocher de nombreuses solutions en fonction de ses propres aspirations, aptitudes et surtout en fonction de sa personnalité. La marge de manœuvre est immense.

En effet, le développement personnel emprunte de nombreuses routes comme l’approche spirituelle par la méditation par exemple ou physique par la pratique d’une activité sportive pour perdre du poids et se sentir mieux dans sa peau.

D’autres personnes feront le tour de monde pour se confronter à d’autres repères culturels pour découvrir leurs limites et capacités d’adaptation.

Chacun prendra une voie qui semble lui convenir. Partir à la recherche de soi va nécessairement faire explorer de mauvaises pistes pour en trouver d’autres.

Paradoxalement, sortir de sa zone de confort permet d’expérimenter et si l’on ne trouve pas immédiatement qui l’on est en se réalisant on apprend également ce à quoi on n’aspire pas. Multiplier les expériences accélère le tri.

Développer son estime, sa confiance et son affirmation de soi implique obligatoirement des expérimentations pour déterminer ses valeurs, acquérir des compétences et les affirmer selon sa personnalité.

Beaucoup de personnes pensent se connaitre et ne se reconnaissent plus dans certaines situations.

Elles perdent leur confiance en eux. Soit parce qu’elles ne se sentent pas en accord avec elles-mêmes, soit parce qu’elles perdent leurs repères qu’ils soient personnels, professionnels ou culturels.

C’est pour cette raison qu’il est très important de se connaitre vraiment avant d’entamer une démarche de développement personnel ou du moins de l’intégrer dans la démarche comme première étape. C’est un prérequis incontournable.

D’ailleurs, il suffit d’écouter les témoignages de ceux qui ont fait le choix de changer radicalement de vie pour constater qu’ils se sont tous poser les mêmes questions.

Qui suis-je ? Qu’est-ce que je veux faire ? Comment je veux vivre ? Comment faire pour y parvenir ?

Entendons-nous bien, je vous parle de personnes qui ont réellement fait la démarche globale. Je ne vous parle pas de personnes qui ont seulement voulu changer de boulot sans régler leur problématique personnelle.

La majorité des gens ne se pose pas de question. Ils ne sont pas heureux dans leur travail et dans leur vie et ne font rien pour en changer. Ils ont accepté la fatalité.

Pourquoi se connaitre est primordial ?

Il ne suffit pas de connaitre le chemin et la direction que l’on souhaite emprunter pour atteindre un objectif que l’on s’est donné. Même si c’est déjà une première étape de savoir vers où on souhaite aller.

Faut-il être capable de se donner toutes les chances pour y parvenir en définissant les moyens à utiliser mais également les aptitudes et ou compétences qui seront nécessaires pour y arriver.

L’idée consiste à se donner des objectifs réalistes étape par étape. Car plusieurs critères sont à prendre en compte. Il y a les capacités mais aussi le temps que cela prendra.

Cela signifie qu’il faudra certainement faire preuve de résilience pour rester motivé. Il faudra savoir faire le tri entre les bonnes et mauvaises décisions. Il faudra choisir le contexte et les personnes le plus en adéquation avec vos valeurs.

Il faudra certainement se former pour acquérir de nouvelles connaissances pour se donner les moyens de franchir les différentes étapes.

Donc, le rapport entre les aptitudes et le temps nécessaire pour réaliser le parcourt demande de faire un état des lieux sur ses propres savoirs faire, ses savoirs être et comment les améliorer ou les compléter.

Avez-vous la bonne boite à outils ? Il ne suffit pas de se regarder dans une glace et de se rassurer sur soi-même quant à ses capacités pour se connaitre même s’il n’est pas non plus question de se rabaisser.

L’objectif étant de lister tout ce qui doit être fait pour aller où on le souhaite et de mettre en face toutes les compétences déjà acquises ou à acquérir. Ensuite, cela consiste à évaluer tant sur le plan financier que sur le plan logistique ce que cela impliquera en termes de temps et d’énergie.

Partir à la recherche de soi même implique de la méthode et de la rigueur. Il faut poser les choses et les baliser. Si certaines personnes y parviennent avec le feeling, tant mieux pour elles.

Mais croyez-moi, se connaitre pour se développer et vivre la vie que l’on souhaite demande de l’effort et de l’organisation.

A ce moment-là, il faudra se poser les bonnes questions avec honnêteté pour savoir si l’on sera capable d’acquérir toutes ces compétences, en combien de temps et avec quels moyens.

Si j’insiste sur la notion de temps c’est parce que le timing fait parti des clés de la réussite. Et ce n’est pas facile. C’est même difficile.

Se connaitre c’est savoir ce que l’on sait faire, ce que l’on ne sait pas faire, ce que l’on peut faire et ce que l’on ne peut pas faire.

C’est identifier ses peurs, ses croyances limitantes qui nous empêchent d’évoluer. En clair, c’est identifier ses limites et ses potentiels.

Ensuite c’est de travailler sur ces curseurs pour les ajuster en fonctions de nos aspirations et de nos objectifs.

Alors comment faire me direz-vous ? Une première démarche simple et pourtant évidente à faire est de réaliser quelque chose qui vous tient à cœur et que vous pensez être incapable de faire. Evidemment, il faut que cela soit réaliste.

·     Mon anecdote

Je vous donne un exemple personnellement vécu. Il y a quelques années j’avais vu le film « Carnets de Voyage », un road movie qui se déroule dans les années cinquante. Deux jeunes gens font le tour de l’Amérique du sud avec une vieille Norton. L’aventure totale.

Là, je me suis dit « Whaou », c’est ce que je veux faire. Partir à l’aventure à moto dans un pays complètement décalé vis-à-vis de la France. Découvrir des paysages fabuleux et rencontrer des gens avec une culture complètement différente de la mienne. Sans filet.

Après plusieurs mois de recherches sur internet, c’était décidé. Ça serait l’Inde en Royal Enfield. Je ne vous dis pas la tête de tous ceux à qui j’en parlais. Ils me prenaient pour un fou ou un inconscient.

Dans le regard de 9,5 personnes sur dix, je pouvais lire « T’es cinglé mon gars ».

Bon, entre nous, ça a renforcé ma motivation malgré certaines appréhensions. Oui j’avais des peurs. Peur de conduire dans une circulation chaotique. Peur de ne pas trouver d’hébergement sur place car je n’avais aucune réservation sauf pour le premier jour. Peur de ne pas m’adapter à la mentalité, etc…

Bref, que m’a apporté ce voyage ? J’ai découvert le lâcher prise, j’ai développé ma patience, j’ai fait disparaitre toutes ces peurs en vivant l’instant présent, étape par étape.

J’ai pris le temps d’observer, d’écouter et d’accepter de changer mes plans quand c’était nécessaire sans me prendre la tête. Vous l’aurez compris.

Ce voyage m’a permis de développer des aspects de ma personnalité que je ne soupçonnais pas. Car une fois sur place, je devais m’adapter ou alors rentrer chez moi.

Au final, ce voyage a été une rencontre avec moi-même. C’est juste un modeste exemple et c’est à chacun de trouver la manière d’aller trouver ses propres limites et de sortir de sa zone de confort. Celles qui vous montrent que vous être plus que ce que vous pensiez.

La démarche consiste tout simplement à vous enlever les freins qui bloquent votre épanouissement personnel.

·     Mieux se connaitre pour mieux apprendre

Plus vous vous connaitrez, plus vous saurez comment vous former et apprendre pour progresser selon vos choix pour être heureux.

Connaitre ses valeurs pour savoir vers quoi on veut aller, dans quel domaine, dans quel contexte et environnement et avec quels types de personnes.

Connaitre son profil et plus exactement sa personnalité en se référent par exemple aux profils MBTI ou de l’Ennéagramme. Pourquoi ? Parce qu’en fonction de votre profil il y a certaines choses que vous ferez plus ou moins facilement.

C’est quand même intéressant de le savoir et d’en avoir conscience. Il ne s’agit pas non plus de vouloir mais de pouvoir.

A travers ces deux concepts vous déterminerez plus facilement votre personnalité. De cette manière vous saurez quels sont les curseurs à réajuster en fonction de vos besoins et attentes.

Quels seront les points sur lesquels vous devrez travailler plus pour vous donner toutes les chances de réussir à atteindre vos objectifs.

Il faudra tester différentes méthodes d’organisation pour savoir laquelle vous correspond le mieux comme la méthode « Pomodoro » par exemple.

Est-ce que vous êtes en mode de pensée linéaire ou en arborescence ? Est-ce que vous êtes monochrone (vous faites une tâche après l’autre) ou polychrone (vous pouvez faire plusieurs tâches en même temps) ?

Ces caractéristiques déterminent votre profil. En parlant de profil vous pourrez vous amuser à dessiner votre profil en T. Cela consiste à lister vos aptitudes et compétences transversales à l’horizontal et lister vos compétences techniques en vertical.

Ainsi vous verrez mieux quelles sont les compétences sur lesquelles il est nécessaire d’agir pour avoir un profil complet pour réaliser vos projets.

Identifier ses réelles attentes dans la vie

La deuxième étape consiste à réellement connaitre ses attentes. Qu’est ce que vous ne voulez plus pour identifier ce que vous voulez vraiment.

Là aussi, une méthode simple est de le formaliser par écrit. Listez dix choses que vous aimeriez faire au niveau personnel et ou professionnel.

Puis classez-les par ordre de faisabilité. Du plus réalisable au moins réalisable. Le fait de le visualiser va vous faire prendre conscience de ce que vous aimeriez voir se réaliser dans votre vie. Le fait de les classer va mettre en évidence la faisabilité de ces potentiels projets.

Evidemment, vous allez faire la relation entre ces attentes et votre personnalité et vos capacités.

En face de chaque attente vous allez inscrire les compétences et ou actions nécessaires pour y répondre. Bien sûr, il vous faudra peut-être refaire plusieurs fois cette liste, peu importe, l’idée étant de visualiser le pourquoi et le comment de vos projets.

Identifier les freins à son développement

Après avoir déterminé vos valeurs (estime de soi), identifié vos savoir faire (confiance en soi) il sera nécessaire d’identifier les freins potentiels qui peuvent vous empêcher de vous réaliser.

  • Manque de confiance en soi
  • Croyances et pensées limitantes
  • Manque d’expériences

Il peut s’agir de freins techniques telles que les compétences mais également de freins émotionnels comme la peur sur certains points et vos croyances ou pensées limitantes dues à votre éducation ou manque d’expériences dans les domaines que vous visez.

Pour le manque de confiance en soi s’est souvent lié au fait que l’on ne sait pas comment faire. C’est souvent dû à un manque de compétences à acquérir par la formation. Il est donc nécessaire de se former pour trouver les réponses et se sentir armé et plus confiant.

Pour les croyances et pensées limitantes c’est plus compliqué mais pas impossible. Il faut travailler sur le lâcher prise, prendre du recul et se dire que s’est faisable en apprenant et en se lançant.

Dites-vous que si d’autres l’ont fait vous pouvez le faire. Mais effectivement cela impliquera un changement d’état d’esprit. Pour ce genre de démarche il est intéressant de rencontrer des personnes qui l’ont fait avant vous.

Pour l’expérience, il est préférable de faire même si ce n’est pas parfait que de ne pas faire. Vous vous améliorerez avec le temps et finirez par maitriser votre sujet. Il faut bien commencer un jour.

Si vous avez lu mon anecdote, cette expérience m’a permis de faire deux autres voyages par la suite en étant complètement détendu et décontracté. Si j’avais écouté les autres et tenu compte de leurs propres angoisses je ne serais jamais parti.

Là aussi, le fait de lister ces freins mettra en évidence les tâches à accomplir pour les faire sauter un par un pour vous ouvrir les portes du succès.

Pour ça, devinez quoi ? J’ai une méthode ultra innovante et révolutionnaire. Prenez une feuille et un stylo et listez-les en faisant deux colonnes. Une pour les freins et une pour les solutions à mettre en œuvre. Et commencez vos démarches pour réaliser votre projet.

Comment mettre en place la réponse à ses attentes ?

Maintenant que vous vous connaissez mieux, que vous connaissez vos forces et vos faiblesses, que vous savez ce que vous voulez faire et avez identifié tous les freins potentiels, il ne vous reste plus qu’à mettre en place un plan d’action.

Vous ressentez le besoin de vivre des expériences en voyageant, faites-le, vous ressentez le besoin de vous former dans tel ou tel domaine, faites-le. Prenez le temps qu’il vous faut, planifiez-le, économisez et allez-y.

Passez à l’action ! Brisez vos peurs en les affrontant. Ha oui, une chose à laquelle il est important de se tenir. C’est l’humilité. Restez humble mais croyez en vous. Il n’y a pas d’opposition entre la confiance en soi et l’humilité.

Et surtout, respectez les autres. Prenez aussi le temps de la réflexion avant d’agir, parfois c’est judicieux.

Ceci dit, dans tous les cas il faut agir. A chaque frein doit correspondre une action. Cela ne veut pas dire que cela sera facile et rapide. C’est même l’inverse. Le tout étant de commencer en planifiant son plan d’action.

N’hésitez pas à vous donner de la marge si nécessaire. Inutile de se mettre la pression pour rien surtout si les délais ne sont pas tenables en fonction de votre situation actuelle.

En résumé

L’épanouissement personnel passe par plusieurs étapes. Connaitre vos blocages est essentiel pour travailler dessus et se libérer. Cependant, il est nécessaire de réellement identifier ses forces et ses faiblesses avant de choisir un environnement qui vous soit favorable. Le contexte doit être en adéquation avec votre profil. Cela signifie que l’état d’esprit des gens qui feront parti de ce nouvel environnement doit vous correspondre.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je suis Luc Levasseur infopreneur. Dans le domaine du tourisme et de la formation depuis plus de vingt ans je travaillais dans l’aéronautique comme responsable formation et formateur pour un groupe national. Mes formations initiales sont un BTS Tourisme, un Master en Management international des PME et des Territoires et une formation de formateur. En 2013, j’ai décidé de me lancer et de créer ma startup en e-learning. J’ai alors constaté que pour créer une entreprise individuelle on était obligé de produire les mêmes types de documents et d’avoir les mêmes démarches documentaire qu’une grande entreprise toute proportion gardée. Au fil des mois je me suis aperçu, que toutes les notions de management, gestion, communication et formation étaient d’autant plus importantes lorsque l’on est un entrepreneur individuel car on devient un chef d’orchestre qui doit faire des choix et prendre ses propres décisions. A travers ce blog, je partagerai avec vous mes expériences si vous aussi vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de l’entreprise individuelle. Je partagerai également mes échecs et les erreurs à éviter pour gagner du temps. Comment mettre au service de sa vie les techniques de management, de communication et de formation pour devenir un individu accompli.

Voir tous les articles de →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :