Comment créer un cours avec des illustrations

Pour réaliser un cours de formation il nous semble naturel d’utiliser l’écrit agrémenté de quelques images.

Il est encore rare de voir des cours avec seulement des illustrations agrémentées de texte.

Plusieurs raisons peuvent l’expliquer. D’une part, c’est une question d’habitude et d’autre part l’utilisation d’illustration reste un exercice qui peut s’avérer périlleux quant au choix des images, dessins ou schémas.

Cela implique par ailleurs un travail important de recherche, de stockage et de classement. Or, en général on considère l’illustration comme accessoire et on ne souhaite pas perdre trop de temps pour ça.

Sans parler de l’aspect ludique qu’elle représente et du sentiment de moins sérieux qu’elle peut donner comme impression à l’auditoire avec un côté superficiel privilégiant la forme au fond.

Alors qu’utilisée à bon escient, elle favorise largement l’apprentissage. Et contrairement aux apparences, la création d’un cours avec des illustrations demande beaucoup de travail.

En effet, le choix d’une image est à double tranchant et son animation implique un bon équilibre entre la pertinence pédagogique et la symbolique de ce qu’elle représente.

L’utilisation d’une illustration

Une illustration dans un cours peut être représentée sous différentes formes. Elles représentent des ressources pédagogiques à part entière.

Image

Ce qui est important dans le choix d’une image c’est ce qu’elle représente en fonction du message que l’on souhaite faire passer. C’est la symbolique. Si une image vaut mille mots elle doit être en parfaite adéquation avec le sujet au risque de s’exposer à une mauvaise interprétation de la part du public.

Exemple :

Si vous abordez le sujet du bonheur avec des gens heureux, l’image doit parfaitement illustrer le discours.

Gens heureux

Dessin

Pour l’utilisation d’un dessin c’est la même chose que pour une image.

Exemple :

Schéma

Le schéma lui, demande souvent une explication de texte qui s’appuie sur plus de commentaires écris ou oraux. Son utilisation est plus complexe dans un cours à distance qu’en présentiel.

En présentiel, le formateur pourra facilement l’expliquer alors que pour une formation à distance l’animation et les commentaires en voix off devront être parfaitement synchronisées et explicites.

Exemple :

Pour symboliser un cours tronc commun utilisable dans d’autres cours le schéma doit être explicite

Vidéo

Ici, je ne parle pas d’un cours sous forme de vidéo mais de l’utilisation d’une vidéo pour illustrer un cours. Elle complète la présentation du cours. Là aussi, elle ne doit pas évincer le reste du cours mais participer à la construction pédagogique globale.

Exemple :

 

Préparation de sa banque d’illustrations.

Lorsque les illustrations sont utilisées comme des supports pédagogiques elles demandent d’être sélectionnées, triées et classées de la sorte avec une attention bien précise.

Le look and feel

C’est l’aspect d’une illustration dans sa forme, sa ou ses couleurs, sa symbolique et la perception graphique qu’elle renvoie à l’utilisateur. C’est son design.

La charte graphique

C’est l’identité visuelle. Dans sa définition large une charte graphique s’applique sur tous les documents ou supports de communication d’une entité (entreprise, association, organisation).

On y retrouve le logo, les couleurs utilisées, la typographie et éventuellement un slogan. Le principe consiste à harmoniser tous ces éléments pour en faire un style propre et reconnaissable d’une marque.

Pour des illustrations c’est la même chose. Cela consiste à les utiliser avec une certaine unité visuelle.

Si vous n’utilisez que des photos en noir et blanc par exemple ou des dessins avec un même style graphique.

Les thématiques

Elles représentent la symbolique de vos illustrations comme des personnages, des paysages, des bâtiments, des objets ou autres. Elles se classent par famille.

Là aussi, vous pouvez les choisir sans cohérence avec une charte graphique ou un look and feel particulier mais n’oubliez pas qu’elles représentent un support pédagogique.

Plus votre auditoire se familiarise avec un style visuel et plus il retient ce qu’il voit. C’est donc un aspect qu’il ne faut pas négliger pour favoriser l’apprentissage et la mémorisation.

Exemple :

Cours avec illustrations disparates

En utilisant ces images qui n’ont pas du tout le même look and feel pour votre cours cela ne signifie pas qu’il ne sera pas bon puisque c’est le fond qui compte plus que la forme mais vous n’aurez pas une signature graphique propre qui caractérise votre style.

Cours avec illustrations ayant le même look and feel

Avec ces illustrations qui ont le même look and feel vous obtiendrez une signature graphique qui donnera un certain ton graphique à vos supports pédagogiques ou présentations.

Autre exemple :

L’utilisation du texte

Dans un cours ou l’illustration est le support principal le texte devient donc complémentaire.

Cela dit, il doit être d’autant plus explicite.

En présentiel

Dans ce cas de figure le formateur pourra aisément commenter et expliquer ce que voient les stagiaires.

Le contenu de la diapositive ou du document affiché pourra être très épuré avec peu d’animation des illustrations et peu de texte.

Mais les illustrations devront être en adéquation avec le sujet et le discours du formateur au risque de détourner l’attention et la concentration des stagiaires.

En ligne

Pour les formations en ligne le texte qui appuie les illustrations doit quasiment se présenter sous forme de mots clés.

Ce sont les commentaires en voix off qui jouent un rôle primordial. Le travail de synchronisation est beaucoup plus fastidieux.

Utilisation des notes

Les notes sont les informations complémentaires du cours que le formateur aura préparé.

En utilisant power point, il peut les masquer au public ou tout simplement les avoir sous forme de fiches qu’il tient à la main ou dispose sur son bureau.

En présentiel

Dans une formation en présentiel le formateur utilise les notes comme aide pour compléter son discours et ou suivre le plan de cours.

Ce sont des informations qui donnent des repères au formateur.

En ligne

Dans le cadre d’une formation en ligne il n’y a pas de notes. C’est la voix off enregistrée sur le cours qui explique le contenu en s’appuyant sur les illustrations.

La synchronisation des illustrations et du texte

Que ce soit en présentiel ou en ligne le discours du formateur doit être synchronisé avec ce qui est affiché soit sur le tableau soit sur l’écran.

En formation à distance la synchronisation n’a pas de marge de manœuvre à l’inverse des formations en présentiel.

Contrairement aux apparences, une formation en ligne demande beaucoup plus de préparation et de réflexion pédagogique pour avoir un contenu cohérent.

En présentiel le formateur peut adapter son cours et improviser. En cours à distance enregistré il n’en n’est rien. Le formateur doit anticiper les questions en y répondant dans le cours.

Pour une diapositive en présentiel il faut compter plusieurs diapositives pour un même cours à distance.

Quand je dispensais des cours j’avais des supports d’une cinquantaine de diapositives. Quand je les ai mis en ligne j’avais deux cent cinquante diapositives pour le même cours.

La raison est simple. J’ai dû décliner tous ce que je disais en cours sous forme de diapositive.

Et plus on a d’expérience et moins on a besoin de support alors qu’avec une formation à distance c’est incontournable.

Classement des illustrations

Si vous voulez vous constituer une banque d’illustrations digne de ce nom vous ne pourrez pas y couper. Vous devrez vous organiser et cela passe par le classement.

Je tiens à préciser que le fait de se constituer une banque d’illustrations signifie que vous allez utiliser régulièrement les mêmes justement pour habituer vos stagiaires à avoir les mêmes repères pédagogiques visuels.

Exemple de classement :

Ce ne sont que des exemples que vous devrez adapter en fonction de vos thématiques et sujets.

Dossier

Sous dossiers

Quelques sites pour trouver des images gratuites ou payantes.

https://www.shutterstock.com/fr/images

https://pixabay.com/fr/images/search/image/

https://www.pexels.com/fr-fr/

https://fr.123rf.com

https://www.istockphoto.com/

https://www.gettyimages.fr/

https://unsplash.com/

https://fr.freepik.com/

https://imagefinder.co/

 

L’utilisation des effets d’animation

Les effets font apparaitre vos illustrations sur vos diapositives. Ils sont plus ou moins sophistiqués mais il est important de garder à l’esprit que votre objectif est de garder l’attention de votre public.

Personnellement je préconise des effets simples sauf s’ils servent votre démonstration.

Exemple :

Dans Powerpoint vous avez la possibilité de sélectionner quelle type d’animation vous souhaitez pour votre illustration.

Etape 1 : cliquer sur votre image dans votre diapositive.

Etape 2 : Sélectionnez l’onglet Animation.

Etape 3 : Sélectionnez « Apparaitre » ou autre.

En haut à gauche de l’image s’affiche un numéro « 1 ». Cela signifie que cette image est celle qui apparaitra en premier lorsque vous serez en mode diaporama.

Exemple avec plusieurs illustrations

 

Si vous parlez de gens heureux qui partent en vacances vous pourrez le dire seulement avec des illustrations qui s’afficheront les unes après les autres.

Votre commentaire devra être synchronisé au fur et à mesure de l’affichage des images.

En résumé

L’illustration est souvent utilisée comme accessoire mais si vous l’utilisez comme support principal il sera nécessaire de tenir compte de tous les critères graphiques qui les caractérisent pour obtenir un rendu qui vous ressemble.

Pour les personnes on parle souvent de « personnal branding » et c’est un peu la même chose si vous devez créer des contenus régulièrement.

Plus que de simples illustrations elles représentent un style et une facture qui donnera un certain ton à vos supports.

 

Partager l'article

Je suis Luc Levasseur. Depuis 20 ans dans la formation et dans le e-learning depuis 2013 je suis libre géographiquement. A travers ce blog je vous explique comment je suis passé de formateur présentiel à formateur à distance

Voir tous les articles de →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :