Comment utiliser la méthode pédagogique active ?

Utiliser la méthode pédagogique active est une approche centrée sur l’apprenant, favorisant l’engagement actif, la participation et la construction active des connaissances. Contrairement aux méthodes traditionnelles, où le formateur joue un rôle prédominant, la méthode pédagogique active encourage les apprenants à prendre une part active dans leur processus d’apprentissage.

Dans cette méthode, les apprenants sont encouragés à interagir, à collaborer et à résoudre des problèmes. Ils participent à des discussions en groupe, à des activités pratiques, à des jeux de rôle, à des études de cas et à d’autres formes d’apprentissage interactif. Les apprenants sont incités à poser des questions, à partager leurs idées, à travailler en équipe et à appliquer les connaissances dans des situations réelles.

Le rôle du formateur dans la méthode pédagogique active est celui d’un facilitateur, d’un guide et d’un soutien. Le formateur crée un environnement propice à l’apprentissage actif, fournit des ressources, pose des questions stimulantes, encourage la réflexion critique et fournit des rétroactions constructives. Le formateur facilite les discussions en groupe, encourage la participation équilibrée de tous les apprenants et favorise la création d’un climat d’apprentissage inclusif et collaboratif.

Du côté des apprenants, leur rôle est d’être actifs et engagés dans le processus d’apprentissage. Ils participent activement aux discussions, posent des questions, partagent leurs idées, résolvent des problèmes, effectuent des recherches et appliquent les connaissances dans des contextes pratiques. Les apprenants sont responsables de leur propre apprentissage et sont encouragés à développer des compétences telles que la pensée critique, la résolution de problèmes, la collaboration et l’autonomie.

La méthode pédagogique active favorise une meilleure rétention des connaissances, une compréhension approfondie, une motivation accrue et des compétences transférables. Elle permet aux apprenants de construire activement leur savoir, de développer leur pensée critique et de se préparer à des situations du monde réel. Cette approche est particulièrement efficace pour favoriser l’apprentissage significatif et la formation de compétences transversales telles que la communication, la collaboration et la pensée créative.

 

Contenu de l’article : 

  • Quelles sont les différentes méthodes pédagogiques Active ?
  • Comment la placer dans une séquence pédagogique ?
  • Quel est le rôle du formateur ?
  • Quel est le rôle du stagiaire ?
  • Comment définir un objectif pédagogique avec les verbes ?

 

1 – Quelles sont les différentes méthodes pédagogiques Actives ?

Les méthodes pédagogiques actives sont des approches d’enseignement qui favorisent la participation active des apprenants et les engagent dans le processus d’apprentissage. Voici quelques-unes des méthodes pédagogiques actives les plus couramment utilisées :

  • L’apprentissage par le projet : Cette méthode consiste à transmettre l’apprentissage à travers la réalisation d’une production concrète. Les apprenants travaillent sur des projets réels ou simulés, ce qui leur permet d’appliquer leurs connaissances et compétences dans un contexte pratique.
  • L’apprentissage par la découverte : Cette méthode encourage les apprenants à faire leurs propres découvertes et à construire activement leur savoir. Le formateur guide les apprenants à travers des situations et des problèmes qui les amènent à découvrir de nouvelles informations et à développer leur compréhension.
  • L’apprentissage par la résolution de problèmes : Dans cette méthode, le formateur joue le rôle de facilitateur et guide les apprenants vers les procédures de résolution d’un problème spécifique. Les apprenants sont encouragés à travailler en équipe, à analyser le problème, à développer des stratégies et à trouver des solutions.
  • L’apprentissage coopératif : Cette méthode met l’accent sur l’interdépendance collective et les interactions positives entre les apprenants. Les apprenants travaillent en groupes pour atteindre des objectifs communs, en s’entraidant, en partageant leurs connaissances et en favorisant l’apprentissage collaboratif.
  • L’apprentissage par le cas concret : Cette méthode repose sur l’analyse d’une situation complexe à partir d’un cas réel. Les apprenants sont confrontés à des problèmes réels et sont encouragés à analyser, à évaluer et à proposer des solutions basées sur leur compréhension de la situation.
  • L’apprentissage par l’expérientiel : Cette méthode met l’accent sur les expériences vécues par les apprenants. Ils sont impliqués dans des activités pratiques, des jeux de rôle, des simulations ou des visites sur le terrain, ce qui leur permet d’acquérir des compétences et des connaissances par le biais de l’expérience directe.

Chacune de ces méthodes pédagogiques actives offre une approche différente pour stimuler l’engagement et la participation active des apprenants, en les encourageant à devenir des acteurs de leur propre apprentissage.

 

2 – Comment les placer dans une séquence pédagogique ?

L’intégration des méthodes pédagogiques actives dans une séquence pédagogique peut être bénéfique pour un apprentissage efficace. Voici quelques considérations pour les placer de manière stratégique :

  • Identifier les objectifs d’apprentissage : Avant de choisir une méthode pédagogique active, il est important d’identifier clairement les objectifs d’apprentissage que vous souhaitez atteindre. Chaque méthode peut être plus adaptée à certains objectifs spécifiques.
  • Déterminer le contenu à enseigner : En fonction du contenu spécifique à enseigner, vous pouvez choisir la méthode pédagogique active la plus appropriée. Par exemple, l’apprentissage par le projet peut être utilisé pour des sujets qui nécessitent une application pratique, tandis que l’apprentissage par la découverte peut être adapté à des concepts à explorer.
  • Sélectionner l’étape appropriée : Vous pouvez placer les méthodes pédagogiques actives à différentes étapes de votre séquence pédagogique. Par exemple, l’apprentissage par le projet peut être utilisé en tant qu’activité finale pour consolider les apprentissages, tandis que l’apprentissage par la découverte peut être utilisé en tant qu’activité d’introduction pour susciter la curiosité des apprenants.
  • Intégrer des activités complémentaires : Les méthodes pédagogiques actives peuvent être complétées par d’autres activités, telles que des discussions en groupe, des exercices d’application ou des présentations. Il est important de planifier des activités qui soutiennent et renforcent les apprentissages obtenus grâce aux méthodes actives.
  • Adapter en fonction du groupe d’apprenants : Tenez compte des besoins, des intérêts et des préférences des apprenants lors de la sélection et de l’intégration des méthodes pédagogiques actives. Adaptez les activités pour favoriser leur engagement et leur participation active.

En intégrant de manière réfléchie les différentes méthodes pédagogiques actives dans votre séquence pédagogique, vous pouvez créer un environnement d’apprentissage dynamique et interactif qui stimule l’engagement et favorise la compréhension et l’application des connaissances.

 

3 – Quel est le rôle du formateur ?

Utiliser la méthode pédagogique active est une démarche où le rôle du formateur est celui d’un guide, d’un facilitateur et d’un soutien pour les apprenants. Voici quelques rôles clés du formateur :

  • Planificateur : Le formateur est responsable de la planification et de la conception de l’ensemble de la séquence pédagogique, en choisissant les méthodes actives appropriées et en les intégrant de manière cohérente.
  • Facilitateur : Le formateur facilite l’apprentissage en encourageant la participation active des apprenants, en fournissant des ressources et des conseils, et en créant un environnement d’apprentissage favorable à l’échange et à la collaboration.
  • Guide : Le formateur guide les apprenants tout au long du processus d’apprentissage, en les aidant à clarifier leurs idées, à développer leurs compétences et à résoudre les problèmes rencontrés.
  • Évaluateur : Le formateur joue un rôle dans l’évaluation des progrès des apprenants, en fournissant des retours d’information constructifs et en identifiant les besoins supplémentaires en apprentissage.
  • Motivateur : Le formateur encourage et motive les apprenants à s’engager activement dans l’apprentissage, en créant un environnement positif et en reconnaissant les efforts et les réalisations des apprenants.
  • Créateur de ressources : Le formateur sélectionne et développe des ressources pédagogiques appropriées pour soutenir les activités d’apprentissage actives, telles que des matériaux de référence, des études de cas ou des exemples concrets.

Le formateur joue un rôle essentiel dans l’utilisation efficace des méthodes pédagogiques actives, en créant un environnement d’apprentissage dynamique, en guidant les apprenants et en favorisant leur autonomie et leur engagement.

 

4 – Quel est le rôle du stagiaire ?

Dans une approche pédagogique active, le rôle du stagiaire est actif et central dans son propre apprentissage. Voici quelques rôles clés du stagiaire :

  • Apprenant actif : Le stagiaire est encouragé à être un apprenant actif, responsable de son propre apprentissage. Il est invité à s’engager activement dans les activités proposées, à poser des questions, à chercher des réponses et à participer aux discussions et aux travaux de groupe.
  • Explorateur : Le stagiaire est encouragé à explorer de nouvelles idées, à poser des hypothèses et à chercher des solutions par lui-même. Il est encouragé à adopter une approche de découverte et à développer son esprit critique.
  • Collaborateur : Le stagiaire est invité à travailler en collaboration avec ses pairs, à partager ses connaissances, à échanger des idées et à contribuer à des projets de groupe. Il apprend à travailler en équipe, à écouter les autres et à respecter différentes perspectives.
  • Réflexif : Le stagiaire est encouragé à réfléchir sur ses propres apprentissages, à évaluer ses progrès, à identifier ses forces et ses faiblesses, et à fixer des objectifs d’amélioration. Il développe sa capacité à s’auto-évaluer et à s’auto-réguler.
  • Créateur de connaissances : Le stagiaire est encouragé à appliquer les connaissances acquises dans des situations réelles, à résoudre des problèmes concrets et à produire des résultats concrets. Il développe ses compétences en utilisant de manière créative les concepts et les compétences appris.
  • Autonome : Le stagiaire est encouragé à prendre des initiatives, à gérer son propre temps, à rechercher des ressources supplémentaires et à poursuivre son apprentissage au-delà des exigences de base. Il développe son autonomie et sa capacité à apprendre de manière indépendante.

Dans une méthode pédagogique active, le stagiaire est au centre de son apprentissage, responsable de sa propre acquisition de connaissances et de compétences. En assumant un rôle actif, le stagiaire peut tirer le meilleur parti de l’expérience d’apprentissage et favoriser une compréhension approfondie et une application pratique des connaissances.

 

5 -Comment définir un objectif pédagogique avec les verbes suivants ?

Pour utiliser la méthode pédagogique active il va falloir définir des objectifs spécifiques à chaque approche. Quelques exemples pour définir des objectifs pédagogiques en utilisant les verbes spécifiques :

Comprendre :

  • Comprendre les principes fondamentaux d’un concept donné.
  • Expliquer les principaux points d’un texte ou d’une théorie.
  • Identifier les relations entre les différentes parties d’un sujet.

Classer :

  • Classer les éléments en fonction de leurs caractéristiques communes.
  • Organiser les informations dans des catégories ou des groupes spécifiques.
  • Ranger les objets selon un ordre ou une hiérarchie particulière.

Comparer :

  • Comparer et contraster les similitudes et les différences entre deux concepts.
  • Identifier les points forts et les faiblesses de différentes approches.
  • Évaluer les avantages et les inconvénients de différentes options.

Démontrer :

  • Présenter de manière pratique ou visuelle un processus ou une compétence spécifique.
  • Fournir des exemples concrets pour illustrer un concept.
  • Montrer l’application pratique d’une théorie ou d’une méthode.

Différencier :

  • Distinguer les caractéristiques distinctes de plusieurs concepts ou objets.
  • Identifier les éléments uniques ou spécifiques dans un ensemble donné.
  • Reconnaître les variations et les nuances entre différentes idées ou approches.

Expliquer :

  • Expliquer en détail un concept ou une procédure.
  • Clarifier les concepts complexes à l’aide d’exemples concrets.
  • Présenter les informations de manière claire et compréhensible.

Interpréter :

  • Interpréter les données ou les résultats pour en tirer des conclusions.
  • Analyser les significations implicites ou cachées d’un texte ou d’une situation.
  • Traduire les informations dans un format compréhensible ou adapté à un public donné.

Reformuler :

  • Reformuler les idées ou les concepts dans ses propres mots.
  • Résumer un texte ou une théorie en utilisant des termes plus simples.
  • Exprimer une idée de manière plus concise ou précise.

Généraliser :

  • Généraliser les principes ou les concepts pour les appliquer à différentes situations.
  • Identifier les tendances ou les modèles communs dans une série de données.
  • Transférer les connaissances d’un contexte à un autre.

Discuter :

  • Participer à des discussions sur un sujet donné.
  • Échanger des idées, des perspectives et des points de vue avec d’autres personnes.
  • Débattre des avantages, des inconvénients et des implications d’une théorie ou d’une décision.

Ces exemples vous donnent une idée de la façon dont vous pouvez formuler des objectifs pédagogiques spécifiques en utilisant les verbes appropriés. Assurez-vous que vos objectifs sont clairs, mesurables et pertinents par rapport aux contenus et aux compétences que vous souhaitez développer chez les apprenants.

Conclusion

Avec la méthode pédagogique active c’est le stagiaire qui est au centre de l’apprentissage. Le formateur crée les conditions pédagogiques pour que le stagiaire soit acteur de son propre apprentissage. Cela veut dire qu’avant cette étape, l’apprenant est passé par une phase d’acquisition des connaissances avec des méthodes expositives et démonstratives.

 

Partager l'article

Je suis Luc Levasseur. Depuis 20 ans dans la formation et dans le e-learning depuis 2013. A travers ce blog je vous explique comment je suis passé de formateur présentiel à formateur en ligne

Voir tous les articles de →
error: Content is protected !!